Le 11 type des joueurs libres de tout contrat

Le 11 type des joueurs libres de tout contrat à l'été 2017.
Le 11 type des joueurs libres de tout contrat à l'été 2017.

Comme chaque été, nombreux sont les joueurs à n’avoir pas su trouver de club où rebondir. Voici notre 11 des meilleurs joueurs libres de tout contrat, liste non-exhaustive.

Gardien : Cédric Carrasso

Le marché des gardiens a toujours été plus compliqué que pour les joueurs. Aussi, si le départ de Cédric Carrasso de Bordeaux a été bien compensé par les Girondins, pour le portier, trouver un nouveau challenge est plus compliqué. Suivi par le Sporting Portugal, il n’a toujours signé nulle part et reste attentif aux propositions.

Auraient pu être cités : Clément Maury (Gazélec), Charles Itandje (Adanaspor)

Latéral gauche : Benoît Trémoulinas

Devenu indésirable à Séville, l’ancien bordelais, aussi passé par Saint-Étienne il y a trois ans, est libre depuis le 1er juillet dernier. À 31 ans, le latéral gauche n’a probablement plus les jambes de feu qu’il avait il y a quelques années au point d’honorer cinq sélections avec l’Équipe de France, mais il pourrait probablement dépanner pas mal d’équipes.

Auraient pu être cités : Paolo De Ceglie (Juventus), Julien Palmieri (Lille), Franck Signorino (Metz)

Charnière centrale : Jan Kirchhoff et Joleon Lescott (Sunderland)

Les deux défenseurs des Black Cats n’ont pas été conservés par leur club après la descente de ce dernier en Championship. À 26 ans, le premier devrait pouvoir rebondir au vu des qualités dont il a fait preuve à Mayence il y a quelques saisons. Passé par le Bayern Munich et Schalke, il a davantage été utilisé au poste de milieu de terrain à Sunderland. Kirchhoff pourrait revenir à Francfort, là où il a commencé, en Bundesliga.

Pour Lescott, la suite s’annonce plus compromise. Depuis son départ d’Aston Villa, l’international anglais a connu deux saisons galères à l’AEK Athènes (quatre matchs) et Sunderland (deux matchs). Un dernier challenge pourrait le tenter mais son salaire risque d’être un sacré frein pour de nombreux clubs, tout comme son âge : 35 ans.

Auraient pu être cités : Marko Basa (Lille), Sébastien Bassong (Norwich), Marcin Wasilewski (Leicester)

Latéral droit : Bacary Sagna (Manchester City)

Le défenseur français a encore des touches en Premier League mais reste pour l’instant sans contrat. Selon la presse britannique, Brighton, West Ham et Crystal Palace auraient approché le tricolore. À 34 ans, celui qui peut aussi évoluer en défense centrale pourrait apporter son expérience mais ses limites ont été touché du doigt à de multiples reprises les saisons dernières.

Auraient pu être cités : Roberto Hilver (Bayer Leverkusen), Pavle Ninkov (Toulouse)

Milieux : Mathieu Flamini (Crystal Palace), Youssouf Mulumbu (Norwich) et Sulley Muntari (Pescara)

Libre de tout contrat l’été dernier, le milieu de terrain français se retrouve encore disponible depuis son départ de Crystal Palace où il avait signé pour un an. Courtisé par des clubs italiens et de Ligue 1, à 33 ans, il semble encore capable de dépanner dans l’entrejeu.

Mulumbu a passé six saisons en Angleterre sous les couleurs de West Bromwich avant de rejoindre Norwich où il a connu un coup d’arrêt. L’ancien parisien, désormais libre, pourrait apporter un impact physique certain à certaines équipes. Là encore, le problème du salaire se pose pour le Congolais qui ne peut pas s’attendre à des émoluments identiques à ceux qu’il percevait en Championship et en Premier League.

Le Ghanéen a toujours été assez irrégulier mais à 33 ans il en a encore sous le capot. Revenu en Italie après un passage d’une saison en Arabie Saoudite, il a disputé sept matchs avec Pescara. L’ancien Milanais est toujours très controversé mais a un talent certain.

Auraient pu être cités : Esteban Cambiasso (Olympiakos), Abou Diaby (Marseille), Alou Diarra (Nancy), Jean II Makoun (Antalyaspor)

Attaquants : Alessandro Diamanti (Palerme), Alberto Gilardino (Pescara) et Giuseppe Rossi (Fiorentina)

Une attaque 100% italienne avec trois joueurs au profil différent et aux carrières qui auraient pu s’envoler tellement plus haut. Alessandro Diamanti peut évoluer davantage à un poste de meneur de jeu derrière les attaquants. Passé par Bologne où il a connu ses plus belles années, l’Italien a ensuite rejoint la Chine et le Guanghzou Evergrande à 31 ans. Depuis, il n’a pas su se stabiliser malgré un retour dans le Calcio.

Gilardino aussi a rejoint son coéquipier dans le même club chinois. Il n’y reste que quelques mois avant d’être prêté à la Fiorentina où il avait déjà évolué pendant quatre saisons. Il fait ensuite une saison pleine à… Palerme qui vient de libérer Diamanti avec onze buts en 34 matchs mais n’a ensuite convaincu ni Empoli ni Pescara.

Enfin, Giuseppe Rossi du haut de ses 30 ans fait figure du petit jeune de cette attaque. Lui aussi a passé quatre ans à la Fio’ mais a été profondément handicapé par les blessures. Levante et Vigo tentent de le relancer, mais le premier club est relégué en Liga Adelante tandis que Rossi est touché une fois de plus au genou au Celta. Un véritable gâchis pour un joueur si talentueux à Villarreal.

Auraient pu être cités : Roman Zozulya (Bétis Séville), Marouane Chamakh (Cardiff), David Ngog (Panionios)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire