Alexandre Barthe, ce Français qui a conquis la Bulgarie

Né en 1986, et capitaine de l’Equipe de France dans les catégories de jeunes aux cotés de Lloris, Gourcuff ou Diaby, Alexandre Barthe avait tout pour réussir au plus haut niveau. Seulement après avoir était rejeté du centre de formation de Saint Etienne, le natif d’Avignon plaque tout et se lance dans l’aventure Bulgare. Ça fait désormais 6 ans qu’il joue dans le pays de Kostandinov et tout lui réussi pour le mieux, désigné comme l’un des meilleurs défenseurs du championnat, le jeune Français découvre la Ligue des Champions cette saison, et va affronter ce soir le grand Real Madrid.

Du National à la Bulgarie

Après avoir fait ses gammes dans le sud de la France du côté d’Orange, avec Eric Bautheac, les 2 jeunes joueurs sont recrutés par le centre de formation de Saint Etienne. Après avoir fait toutes les catégories de jeunes du club stéphanois, et celle de l’équipe de France, Alexandre espérait pouvoir intégrer l’effectif professionnel des verts. Après 2 années à jouer avec la réserve en CFA, son contrat fut résilié sans que le jeune défenseur eu sa chance en équipe première. Il est suivi par Liverpool mais prend finalement la direction de Rodez, et participe activement à la montée du club en National. En 2008, alors qu’il voit sa carrière professionnelle lui filer entre les doigts, il décide de faire le grand saut et part faire un essai chez le Litex Lovech, club de premier plan en Bulgarie. L’essai s’avère concluant, et il rejoint Cedric Cambon dans l’effectif Bulgare.

Des doutes, des joies et un transfert surprise

À peine arrivé en Bulgarie, le jeune français connait beaucoup de mal à s’acclimater, il retourne donc à Avignon pour réfléchir à sa carrière et après mure réflexion, décide de poursuivre l’aventure loin de la France. Si il avoue ne pas vouloir rester longtemps en Bulgarie, Alexandre y restera 3 ans, remportant le championnat local en 2010 et 2011, mettant fin au règne des clubs de Sofia, la coupe de Bulgarie en 2008 et la supercoupe de Bulgarie en 2010, le jeune homme se forge un palmarès et rêve secrètement de revenir en France pour montrer à tout le monde qu’il n’est pas qu’une simple promesse. En 2011, suite au 2ème titre de champion gagné avec le Litex, le club de Boulogne sur Mer, fraîchement relégué en Ligue 2, sonde le joueur, et obtient un accord.  Alors que tout semble fait, Alexandre Barthe se rétracte et signe finalement pour le Ludogorets Razgrad, jeune promu en APFG, la D1 Bulgare. Il avouera par la suite avoir fait ce choix pour des raisons sportives et financières.

barthe2

Si le choix de ce transfert peut surprendre, la raison est toute trouvée. En 2010, Kiril Domuschiev, homme d’affaire Bulgare, très puissant, rachète le club et investit pour en faire le meilleur club de Bulgarie. Pour la première saison de son histoire en première division Bulgare, le Ludogorets, remporte un triplé historique, championnat, coupe, supercoupe et rentre dans l’histoire puisqu’aucun club promu n’avait fait ça auparavant dans le monde entier. Une saison durant laquelle les aigles de Razgrad (leur surnom) ont pu s’appuyer sur Alexandre et toute sa défense, puisqu’ils n’encaisseront que 16 buts en 30 matchs de championnat, et une attaque prolifique avec 73 buts inscrits. Les saisons se suivent et se ressemblent, champion tous les ans depuis son accession à l’élite, l’effectif de Razgrad survole le championnat et Alexandre Barthe est considéré comme l’un des meilleurs défenseurs du championnat.

Prendre une dimension internationale

Après avoir tout gagné sur le plan national, Alexandre s’attaque maintenant à l’Europe. Avec une campagne réussie l’année dernière, ou la défense de Razgrad encaissera seulement 2 buts en 6 matchs et battra 2 fois le PSV Eindhoven, les bulgares tomberont en 1/16ème de finale face à la Lazio Rome. Cette année le niveau s’élève puisque le Ludogorets joue la plus prestigieuse des coupes européennes, la Ligue des Champions. En tombant dans la poule du Real Madrid et de Liverpool, Alexandre sait qu’il va devoir défendre devant Cristiano Ronaldo, Karim Benzema ou Mario Balotelli. Une occasion pour lui de prouver au foot français qu’il avait le niveau. Seulement après avoir émis le souhait de revenir jouer dans l’hexagone, celui qui a désormais fondé une famille en Bulgarie, se verrait bien rester là-bas car dans quelques mois il possédera le passeport Bulgare et sera éligible en équipe nationale. Un appel auquel il répondra favorablement, comme il l’a confié au micro de BeinSport. Une exposition médiatique qui lui permettra peut être de revenir défendre sur le terrains de Ligue 1.

Crédit/Source : http://lepronographe.blogspot.fr/p/alexandre-barthe.html

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire