Anthony Knockaert, le Standard pour se relancer

Le milieu latéral de Leicester City, Anthony Knockaert n’a pas joui d’un temps de jeu suffisant cette saison. Son contrat se termine dans quelques semaines et il rejoindra le Standard de Liège.

Anthony Knockaert, désespéré après la défaite contre Watford, Leicester City

Anthony Knockaert devait être une des attractions de cette saison de Premier League. Avec seulement neuf rencontres disputées, dont trois titularisations, le Français n’aura pas bénéficié du temps de jeu nécessaire à son explosion. Héros malheureux des play-offs de Championship 2012/2013 puis élément très important de Leicester City la saison précédente avec ses 5 buts et 7 passes décisives, le joueur de 23 ans ne joue carrément plus.

Pas de prolongation, pas de temps de jeu

Leicester City a effectué sa remontée en Premier League cette saison. Sous l’impulsion d’un Anthony Knockaert flamboyant, les Foxes ont retrouvé les joies de l’élite après une magnifique saison lors de laquelle ils ont largement dominé la deuxième division anglaise. Problème : la star du King Power Stadium est dans sa dernière année de contrat et a refusé de prolonger l’été dernier. Le manager, Nigel Pearson, l’a donc puni en le mettant sur le banc toute la saison, voire en tribunes. Leicester City a souffert durant cet exercice, avec notamment une série de 13 matchs sans victoire entre le 27 septembre et le 26 décembre 2014. Anthony Knockaert aurait-il pu aider les Foxes à se maintenir ? Certainement. Les hommes de Pearson occupent la 16e place avec seulement un point d’avance sur Sunderland, premier relégable, avec deux rencontres à jouer face à des concurrents directs. L’avenir de Leicester City n’est encore pas assuré.

La Jupiler League, un championnat scruté

Le maintien en Premier League n’intéresse plus le milieu de terrain français. L’ancien joueur de l’En Avant Guingamp s’est engagé à signer un contrat de quatre ans avec le Standard de Liège, une des meilleures équipes du championnat de Belgique. Anthony Knockaert retrouvera là-bas d’anciens joueurs de Ligue 1 avec Yohann Thuram, Adrien Trebel ou Jeff Louis. Le milieu latéral devrait jouir d’un temps de jeu suffisamment conséquent pour retrouver ses sensations et prouver qu’il n’a rien perdu de son niveau. Cet arrêt en pleine ascension est un coup dur pour la carrière d’Anthony Knockaert mais le Français devrait pouvoir se relancer en Belgique.

La Jupiler League s’avère être un championnat suivi avec attention par les recruteurs de bons clubs européens. Le championnat belge dispose de joueurs talentueux à un prix tout à fait raisonnable pour des clubs de milieu de tableau des grandes ligues. Ces dernières saisons, on a vu éclore de futures stars comme Kevin De Bruyne (lire son portrait), Thibaut Courtois  ou encore Michy Batshuayi (lire son portrait). Tous ont été transférés pour moins de 10M€. Deux d’entre eux font déjà partie des meilleurs joueurs à leurs postes et le dernier devrait exploser les compteurs en Ligue 1 la saison prochaine. Le choix de la Belgique s’avère judicieux pour Anthony Knockaert qui éclaboussera de son talent la Jupiler League à partir d’août prochain. Une aubaine pour le Standard de Liège qui cherche à retrouver les joies du titre depuis 2009.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire