Anthony Ribelin : “Fouler la pelouse du Vélodrome, une grande satisfaction”

Anthony Ribelin

Depuis plusieurs saisons et son titre acquis en 2012, Montpellier s’est affirmé comme une équipe incontournable de Ligue 1 depuis son retour dans l’élite du football français en 2009. Auteur de quelques apparitions prometteuses avec le MHSC en Ligue 1, Anthony Ribelin sort du centre de formation du club héraultais avec beaucoup d’ambition mais n’en reste pas moins très mesuré dans ses propos. Rencontre avec le membre de l’équipe de France des u19.

Anthony Ribelin

18 ans, tu foules les pelouses du Vélodrome, de la Mosson. C’est un rêve qui se réalise ?

Jamais je n’aurais pensé il y a quelques mois fouler la pelouse du Vélodrome, alors, un rêve non, mais une grande satisfaction personnelle !

Ce sont tes premières minutes en Ligue 1 et Rolland Courbis semble avoir confiance en toi, quel rapport entretiens-tu avec ton coach ?

J’entretiens un bon rapport avec le coach, il m’intègre petit à petit dans l’équipe et me donne de bons conseils pour progresser.

Tu as grillé les étapes cet été et tu disputes tes premiers matchs officiels avec les pros, comment on fait pour garder la tête sur les épaules ?

Je sais que rien n’est acquis, je n’ai pas de contrat professionnel : je suis encore un stagiaire, et en plus de ça j’ai ma famille derrière moi qui m’aide ! Il n’y a pas lieu de prendre la grosse tête, c’est plus un objectif qui est atteint.

Tu es donc ailier gauche, comment te décrirais-tu en tant que joueur : tes qualités, tes défauts. De qui t’inspires-tu ?

À l’origine, je jouais davantage au milieu de terrain,  l’année dernière, j’ai souvent évolué en tant que 6 ou 8 mais cette saison, je me retrouve à gauche. C’est un poste que j’apprécie et où je peux faire valoir mes qualités : percussion, vitesse, puissance ainsi que vision du jeu ; j’essaie vraiment de m’inspirer de joueurs référence à ce poste comme Ronaldo et Ribéry. Si je devais retenir un défaut principal : mon jeu de tête.

Comment tu vois ton avenir maintenant ? Continuer à gratter du temps de jeu à Montpellier ? Un prêt en Ligue 2 ? Signer un contrat pro ?

Pour l’instant, je souhaite me consacrer cette année à aider le maximum l’équipe et grappiller le plus de temps de jeu possible en Ligue 1 mais essayer de décrocher un contrat professionnel !

Le but de Souleymane Camara contre Metz avec, au départ de l’action, Anthony Ribelin.

Montpellier a perdu quelques éléments clés ces dernières saisons mais a un milieu de terrain très prometteur avec Stambouli notamment et a enregistré l’arrivée de Barrios (sacré joueur à Dortmund), ça fait quoi d’évoluer près de tels joueurs ?

Benjamin vient de partir, c’est bien ; même très bien pour lui ! Il m’a appris énormément de choses. Après, c’est forcément très plaisant  et enrichissant d’évoluer auprès de bons joueurs comme Barrios, Sanson, Martin ou même Saihi ainsi que Hilton.

Quel est le projet de jeu cette saison à Montpellier ? On sent une équipe plus en confiance et plus sûre de ses forces depuis le retour de Courbis.

Je viens d’arriver dans le groupe mais c’est vrai que je sens une équipe soudée qui a envie de faire de belles choses cette année et qui est consciente de ses qualités.

Un grand merci à Anthony pour nous avoir permis de réaliser cette interview et excellente continuation à lui !

© Anthony Ribelin

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire