ASSE : les fruits (verts) d’un recrutement ambitieux

L'ASSE et Alexander Soderlund, une des recrues de Saint-Etienne

Cette saison, l’AS Saint-Etienne a recruté et s’est renforcée intelligemment. En ce début d’année 2016, les Verts en récoltent les premiers fruits.

L'ASSE et Alexander Soderlund, une des recrues de Saint-Etienne

Dans notre chère Ligue 1, il est peu courant de voir des clubs recruter des joueurs de championnats comme l’Eredivisie (Pays-Bas) ou la Tippeligaen (Norvège). Pourtant, l’AS Saint-Etienne l’a fait. Et les Stéphanois en sont ravis. Le recrutement a été intelligent et ambitieux du côté du Forez. Cela se voit tout de suite sur le jeu offensif de l’ASSE, beaucoup plus libéré et fluide. Regarder leurs matches redevient intéressant.

Oussama Tannane, l’ailier flamboyant

Symbole de cette nouvelle politique des Verts, Oussama Tannane a rejoint l’AS Saint-Etienne cet hiver. Présent dans notre classement des jeunes grâce à ses performances avec l’étonnante équipe d’Heracles Almelo, en Eredivisie, l’ailier de 21 ans est arrivé dans le Forez contre un chèque de deux millions d’euros. Pas anodin pour l’AS Saint-Etienne, qui espère faire une grosse plus-value dans quelques années. En attendant, ce gaucher régale les supporters de l’ASSE. En quatre matches sous le maillot vert, Oussama Tannane a inscrit deux buts et donné une passe décisive. Une belle entrée en matière.

Dans cette Ligue 1 considérée comme un championnat très physique, ce dribbleur virevoltant est un plaisir à voir jouer. Il s’est bien intégré au vestiaire stéphanois et comprend déjà les déplacements de ses coéquipiers. Les Verts ont réalisé un joli coup en recrutant le Marocain.

Alexander Söderlund, le guerrier norvégien

En voilà un qui n’a pas peur d’aller au combat. Lors de la phase de poules d’Europa League, Alexander Söderlund a tapé dans l’œil des recruteurs de l’AS Saint-Etienne avec son club de Rosenborg. Attaquant renommé en Norvège (voir notre portrait), le géant scandinave occupe la pointe de l’attaque des Verts en l’absence de Robert Beric. Dans un tout autre style que Tannane, Söderlund impose son physique de déménageur au milieu des défenses de notre championnat. Surtout, il apporte un danger supplémentaire sur coups de pied arrêtés, les Verts étant déjà bien fournis dans ce domaine avec les Bayal Sall, Florentin Pogba , Loïc Perrin et autres. Buteur à deux reprises avec les Verts, en sept rencontres, il a notamment offert la victoire dans le derby face à l’Olympique lyonnais. Une première réalisation que les fans de l’AS Saint-Etienne n’oublieront pas.

Ole Selnaes, la grande inconnue

L’AS Saint-Etienne est allée faire ses courses à Rosenborg. Outre Söderlund, les Verts ont recruté le milieu de terrain Ole Selnaes, élu meilleur joueur de Tippeligaen, pour près de trois millions d’euros. Il n’a que 21 ans et dispose d’un potentiel intéressant. Mais, depuis son arrivée dans le Forez, l’international espoirs norvégien n’a disputé qu’une rencontre, en Coupe de France face à Troyes, pour un total de 120 minutes. « C’est bien ce que Ole Selnaes a fait mais il va devoir élever son niveau de jeu, ce qui est normal », a avoué son entraîneur Christophe Galtier après le match. Resté sur le banc contre Bordeaux, le Norvégien a montré une bonne qualité technique mais il faudra plusieurs matches avant de savoir s’il peut s’adapter au jeu stéphanois. On ne pourra, en tout cas, pas reprocher aux dirigeants de l’ASSE de tenter des choses sur le marché des transferts.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire