Aubameyang peut-il s’imposer au Borussia ?

Alors que tous les voyants sont verts, la signature de l’attaquant gabonais Pierre-Emerick Aubameyang au Borussia Dortmund semble désormais imminente. L’excentrique buteur stéphanois va donc faire son arrivée dans un club coaché par un personnage tout aussi exubérant que lui en la personne de Jürgen Klopp. Moyennant une somme entre 13 et 15 millions d’euros, argent qui sera réinvesti dans le probable recrutement du toulousain Franck Tabanou et du bastiais Wahbi Khazri, le contrat du natif de Laval courra jusqu’en 2018.

Un peu plus tôt dans la journée, le manager du club de la Rühr avait annoncé disposer d’une enveloppe de 50 millions d’euros, en comptant l’arrivée du défenseur grec Sokratis, pour boucler les transferts de l’attaquant de Ligue 1 donc, mais aussi celle espérée de Henrikh Mkhitaryan, l’arménien qui évolue actuellement en Ukraine.

Pierre-Emerick Aubameyang de Saint-Etienne à Dortmund

En attendant, il semble désormais certain que l’ancien monégasque qui a explosé à Geoffroy-Guichard en marquant 19 buts cette saison évoluera sous les couleurs de Dortmund l’an prochain, club plus huppé que l’ASSE. La question de savoir s’il va réussir à s’imposer en Bundesliga est donc légitime. Si le manager des jaunes et noirs, Michael Zorc, a été convaincu : « C’est un joueur très rapide et très efficace. Il est polyvalent dans le secteur offensif» , il n’en reste pas moins que la concurrence sera autrement plus élevée qu’en France. Aubameyang réussira t-il alors à s’imposer au sein d’un effectif qui compte toujours dans ses rangs un certain Robert Lewandowski dont le cas est toujours en stand-by ?

Difficile d’imaginer en tout cas que le gabonais soit juste là pour jouer les figurants, mais alors à quel poste jouera t-il donc ? Évoluant dans l’axe avec les Verts, il est impensable que Pierre-Emerick Aubameyang puisse subtilise la place de Robert Lewandowski si ce dernier venait à rester. Impensable également que Jürgen Klopp en vienne à délaisser son 4-2-3-1 ou mette sur le banc un Jakub Błaszczykowski (11 buts et 11 passes décisives la saison dernière), l’idole borussen et ailier droit, poste auquel peut aussi évoluer Aubameyang. Un départ de l’attaquant polonais semble donc légitimement envisagé à moins que la future recrue de Dortmund ne soit contraint de jouer à un poste qui ne lui sied pas (encore). Avec 19 buts et 8 assists, Aubameyang possède des stats qui lui assureront la confiance de Klopp et de ses coéquipiers à ses débuts sous ses nouvelles couleurs. À lui désormais de prouver qu’il peut s’imposer au Borussia, finaliste de la dernière Ligue des Champions.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire