Ben Yedder, grandir loin de Toulouse

Wissam Ben Yedder va quitter Toulouse à l'été 2016

“Pour moi ça s’arrête là”. À l’issue d’un match incroyable de tension et de rebondissements, l’attaquant de Toulouse, Wissam Ben Yedder, n’a pas fait de mystère de son avenir. Souvent annoncé partant lors des derniers mercatos, l’avant-centre a disputé son dernier match face à Angers ce week-end sous les couleurs du Téfécé.

 

 

15 buts, puis 16, puis 14 et 17 saisons, le franco-tunisien prouve depuis quatre ans qu’il a le niveau des tous meilleurs attaquants de Ligue 1. Dans une équipe habituée à jouer le ventre mou du classement et même le maintien ces deux dernières saisons, la performance n’est pas négligeable. Désormais courtisé par des équipes qui disputent les joutes européennes, à lui de prouver qu’il a le niveau pour franchir un pallier. À bientôt 26 ans, s’il ne veut pas nourrir de regrets, il ne doit plus tarder.

Souvent décisif, parfois irrégulier, Ben Yedder a connu des passages à vide ces dernières années qui expliquent peut-être aussi qu’aucune offre d’un grand club ne se soit concrétisée. Cette saison encore, il a disputé treize matchs de Ligue 1 sans trouver le chemin des filets entre mi-août et fin novembre. L’année d’avant, c’était douze rencontres sans marquer. Assurément, l’attaquant du TFC est un joueur qui a besoin de confiance. L’arrivée de Pascal Dupraz sur le banc des violets pour finir cette saison 2015 – 2016 l’a souligné : en dix rencontres, l’artilleur toulousain a frappé à huit reprises et délivré deux passes décisives. Déterminant pour accrocher le maintien tant attendu.

Wissam Ben Yedder va quitter Toulouse à l'été 2016

© Foot 01

Ben Yedder, direction Espagne, Italie… ou France ?

Son départ assurera à son club – et son nouvel entraîneur – une manne financière intéressante pour la saison prochaine : il ne devrait pas partir pour une somme inférieure à dix millions d’€, somme que l’Olympique Lyonnais aurait déjà d’ailleurs proposé. Pour autant, sa perte sera difficile à encaisser : avec ses 17 réalisations et 4 passes décisives sur la saison, Wissam Ben Yedder pèse 46% des buts de Toulouse. Avec 54% de tirs cadrés et capable avec son petit gabarit de faire des différences individuelles, il est surtout l’attaquant qu’il fallait à Toulouse ces dernières années : décisif malgré le faible nombre de ballons qui lui étaient donnés.

Courtisé par Séville ou Naples, entre autre, à l’étranger, mais aussi Lyon et Marseille dans une moindre mesure, Wissam Ben Yedder se doit de quitter la Garonne pour espérer poursuivre sa progression. Alors qu’il a déjà été appelé par Deschamps en 2015, nul doute que l’attaquant veut goûter de nouveau à la joie d’être sélectionné avec l’équipe nationale. Mais pour cela, il va falloir prouver que loin de son cocon il peut aussi être décisif. Avec son jeu atypique dont il tire les origines de sa pratique du futsal, WBY aura surement à cœur de s’imposer dans un autre championnat comme il l’a fait en Ligue 1 et, enfin, se débarrasser de ce statut d’éternel espoir qui lui colle à la peau. Parce qu’en dépit de la régularité de ses saisons, l’avant-centre n’a pas encore réussi à se libérer de cette étiquette : Toulouse n’est plus assez grand pour son talent.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire