Ben Yedder à la relance

Ben-Yedder

Toulouse a encore perdu mais au moins son buteur providentiel a retrouvé le chemin des filets. Cela faisait depuis le 8 novembre dernier que Wissam Ben Yedder n’avait plus fait feu en Ligue 1. Entré en cours de jeu face au PSG juste avant la pause, il n’aura fallu que quelques minutes sur la pelouse du Parc à celui qui avait quand même marqué un penalty en coupe de France au début de l’année.

Sur les bords de la Garonne, on espère en tout cas que l’enfant de Sarcelles a définitivement brisé la malédiction. Les Hauts-Garonnais en grande difficulté au classement avec deux points d’avance mais un match en plus sur le premier relégable en auraient en tout cas bien besoin.

Un retour au premier plan bienvenu

L’attaquant n’a sans doute pas perdu toutes ses qualités d’un coup. Ses coéquipiers en tout cas en sont certains et attendent beaucoup de lui. «C’est un gars qui a besoin de marquer. Traverser une longue période de disette, ce n’est pas facile à vivre. Cela va lui faire du bien…et à nous aussi», espère Etienne Didot, le milieu de terrain du TFC.

Si les joueurs de Casanova attendent autant de leur avant-centre, c’est parce que Ben Yedder était un des meilleurs réalisateurs du championnat la saison dernière puisqu’il faisait partie du wagon derrière Zlatan au classement des buteurs, avec 16 unités (avec Gignac, Aboubakar, Cavani et Kalou).

Ben-yedder2

Annoncé cet été dans des clubs plus huppés, Ben Yedder avait débuté la saison de manière plus qu’encourageante avec six buts lors de ses neuf premières apparitions. Depuis, il n’avait fait trembler les filets qu’une seule fois en Ligue 1, face à Metz lors de la treizième journée. Si son retour aux affaires face à Paris a été accueilli avec beaucoup d’enthousiasme, il demande confirmation. Les deux matchs qui se profilent avec la venue de Saint-Etienne samedi et celle de l’OM vendredi prochain sont de belles occasions face à des gros calibres de la Ligue 1.

Complicité avec Pesic

L’attaquant toulousain avait marqué à Geoffroy-Guichard à l’aller. Le but de la victoire sur une passe de Pesic. D’ailleurs, c’est le Serbe qui a offert au Franco-Tunisien ses trois dernières réalisations en L1. Tous les deux remplaçants au Parc, il y a de grandes chances qu’ils soient alignés d’entrée ce coup-ci. Le TFC joue gros.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire