Bielsa, Lopez et l’OM, où en est-on ?

Marcelo Bielsa va-t-il faire son grand retour à l'OM ?

L’article de France Football a été comme un coup de tonnerre pour les supporters de Marseille. L’hebdomadaire sportif affirmait ainsi très catégoriquement que “Gérard Lopez et Marcelo Bielsa à l’Olympique de Marseille, c’est fait !”. Un titre pour le moins racoleur mais, s’il s’avère vrai, qui aura le mérite de propulser le journal sous le feu des projecteurs. Seulement, trois jours après cet article, le vent a tourné. Où en est-on réellement au milieu de toutes ces informations contradictoires qui émergent ?

Marcelo Bielsa va-t-il faire son grand retour à l'OM ?

Revenons-en au début de cette rumeur qui a agité la sphère footballistico française. Lundi soir, c’est France Football qui dégaine le premier et y va fort : Gérard Lopez aurait déjà signé un protocole d’accord avec Margarita Louis-Dreyfus. Le journal annonce même une date d’annonce officielle : le 28 et le 29 août. France Football avance même que Bielsa arriverait “dans les valises de Lopez” avec 6 joueurs. Une annonce qui a de quoi faire frissonner la Canebière, d’autant plus que d’autres médias vont confirmer l’information.

C’est le cas d’Infosport +, chaîne du groupe Canal, qui déclare qu’il existe bien un accord de principe entre MLD et Gérard Lopez. Mieux, Bielsa reviendrait non pas avec six, mais huit joueurs et garderait Franck Passi comme adjoint. I-Télé, du même groupe, confirme forcément l’information, l’un des journalistes affirmant même que c’était une “info béton” selon ses propres mots.

C’est ensuite au tour du 10 Sport d’avancer ses pions. Rappelons que toutes ces informations sont données le même jour, le lundi 22 août. Donc le 10 Sport confirme un protocole d’accord entre Gérard Lopez et l’actionnaire, précisant même que ce protocole d’accord protège le dossier de la surenchère : “si un autre investisseur se présente, il devra croiser les doigts pour que l’affaire capote avant de pouvoir envisager quelque chose”, dit le site internet. En ce qui concerne Marcelo Bielsa, là encore le 10 Sport est très catégorique : l’entraîneur argentin a donné son accord pour revenir sous certaines conditions et est tenu informé de l’avancement du dossier. D’ailleurs, selon le site : “Sa volte-face à la Lazio Rome correspond à l’avancée concrète des discussions avec MLD”.

Sur RMC Sport, le journaliste Mohamed Bouhafsi s’est montré très pessimiste, même si, le lundi soir, le groupe n’a aucune information concrète et ne fait que relayer les rumeurs qui courent. Ils ont cependant avancé que si les proches de Gérard Lopez semblaient confiants, ce n’était pas du tout le cas du clan MLD.

Cette dernière a d’ailleurs dégainé un communiqué le soir même démentant “formellement les informations publiées par France Football indiquant que le club aurait été vendu. Elle s’interroge sur l’intérêt que pourrait avoir un média sérieux à diffuser des informations erronées et non vérifiées. Le jour où la vente de l’OM sera finalisée, les salariés et la Mairie seront les premiers informés puis un communiqué sera diffusé comme il se doit. Toute spéculation est par conséquent fantaisiste”.

Un démenti cinglant mais qui laisse songeur. Le journaliste de Foot Mercato, Manu Lonjon, rappelle que d’autres ventes de clubs en France avaient eu aussi été démenties.

Les jours d’après

Démentis et confirmations sont apportés ces derniers jours mais on attend toujours avec insistance de nouvelles informations plus précises alors que la date fatidique annoncée par France Football approche. Yahoo Sports a par exemple confirmé mardi que Gérard Lopez allait bien racheter le club malgré le démenti de la direction olympienne mais n’avait aucune autre information concernant Marcelo Bielsa qui, ne le cachons pas, reste, pour l’instant du moins, le grand point fort de cette possible vente.

Gérard Lopez serait le nouveau propriétaire de l'OM

Sur RMC Sport, Éric Di Méco, si critique le jour même, s’est montré beaucoup plus confiant. Hier, il affirmait à son tour que l’accord est total pour la vente du club et devrait se faire avant la fin du mercato. Le contrat de Bielsa serait lui aussi prêt mais négocié sous conditions.

Localement, le journal La Provence a confirmé que les contacts entre Marcelo Bielsa et le clan Lopez existent. Selon le quotidien régional, un proche de l’entraîneur aurait confirmé que ce dernier voudrait “une revanche” à Marseille. Toutefois, les journalistes comme Alexandre Jacquin restent très pessimistes et ne croient pas à un retour d’El Loco au Vélodrome.

Une journaliste argentine, Veronica Brunati, affirme qu’un retour de Bielsa est inenvisageable… dans les circonstances actuelles. La perspective de voir El Loco revenir en cas de vente du club reste, en revanche, probable : “Si Gérard Lopez devient le propriétaire de l’OM et qu’il présente à Marcelo Bielsa un projet sur lequel il peut laisser sa trace et travailler en tranquillité, il n’y a pas de raison que ça ne se fasse pas. Marcelo Bielsa a envie d’avoir les cartes en mains dans un projet. Cela n’a pas été le cas avec l’Argentine, qu’il a refusée il y a quelques temps, ou dans l’épisode romain lorsqu’il a failli s’engager avec la Lazio” a-t-elle ainsi rappelé sur l’antenne de RMC.

Hier, Gérard Lopez s’est confié à l’Equipe affirmant que : “Rien n’est signé avec personne, ni avec le vendeur, ni avec aucun entraîneur, y compris Marcelo Bielsa. Il faut vraiment que ces rumeurs incessantes et ces élucubrations cessent. Elles sont mauvaises pour le club et son avenir”. Des déclarations qui ne viennent pas forcément contredire les informations des divers médias puisque, forcément, la vente n’a pas encore été officiellement actée et donc aucun papier officiel signé.

La rumeur américaine, et la suite du feuilleton Bielsa – Lopez à l’OM

Aujourd’hui, c’est la rumeur américaine qui aurait doublé le milliardaire luxembourgeois qui surgit. Le Parisien avance que cette piste “tiendrait de peu la corde” devant Lopez. Alors, est-ce un artifice de communication de la part de l’OM ? Le journal Le Parisien n’est pas en effet connu pour être au sommet de l’info sportive. Pourtant, l’Equipe souligne que le projet américain est loin d’être tombé aux oubliettes, La Provence affirmant même que c’est là la raison du coup de force médiatique de Lopez en début de semaine. Frustrant. Et difficile de démêler le vrai du faux dans tout ça.

Concrètement, alors, où en est-on ? Et bien à vrai dire, on n’est pas très avancé. Il n’y a absolument rien d’officialisé. On peut se demander si la piste américaine qui surgit un peu de nulle part n’est pas là pour faire passer au second plan l’avancée des discussions entre le clan Lopez et MLD. Si autant de médias ont mis leur crédibilité en jeu en avançant l’accord entre les deux parties, on peut se douter que ce n’est pas sans raison. Comme on dit, il n’y a pas de fumée et sans feu, et si la direction de l’OM a dégainé aussi vite un démenti, c’est probablement pour calmer le jeu et ne pas enflammer la sphère : on imagine mal Margarita Louis-Dreyfus confirmer que les négociations sont en cours si de nombreux détails sont encore à confirmer. Sportivement, on imagine mal Marcelo Bielsa revenir sans garanties. Des garanties qui, a priori, auraient été données par Gérard Lopez : l’arrivée de nombreux joueurs. Mais il ne reste plus qu’une semaine avant la fin du mercato et chaque jour qui passe est un jour de moins pour régler ce problème.

Forcément, le retour d’El Loco serait plus qu’une formidable nouvelle pour la Ligue 1, Marseille et notre amour pour le football. Mais avant de s’enthousiasmer, il va falloir prendre son mal en patience : d’abord parce que rien n’est fait et on sait qu’aussi bien Bielsa que Lopez ou MLD peuvent à tout moment faire capoter le projet qui semble se mettre en marche, et surtout parce qu’une vente d’une telle ampleur demande une vision sur le long terme. Ce n’est probablement pas cette saison qu’on devrait s’enflammer comme on a pu le faire en 2014 – 2015. Mais en tout cas, une chose est sûre : c’est que les braises qui entourent l’OM sont peut-être bien enfouies, mais il ne leur en faudra pas beaucoup pour crépiter.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire