Bilal Basacikoglu, nouvel espoir néerlandais

7852

Le championnat néerlandais est composé de jeunes joueurs de grand talent et chaque année un ou plusieurs d’entre eux se révèlent aux yeux du monde. Dans l’ombre de Memphis Depay dans le cœur des néerlandais, Bilal Basacikoglu a tout de même tapé dans l’œil des recruteurs du Feyenoord. L’ailier supersonique du SC Heerenveen a débuté sa carrière professionnelle le 8 novembre 2013 face au RKC Waalwijk. Seulement quelques mois ont passé depuis ses débuts en Eredevisie, et après avoir inscrit 6 buts et délivré 5 passes décisives en 25 matchs de championnat, le natif de Zaanstad est transféré au Feyenoord Rotterdam contre 4M€ ! C’est donc au terme de sa seule et unique saison professionnelle que Bilal Basacikoglu vit son premier transfert. L’ailier de 19 ans rejoint ainsi un des meilleurs clubs du pays et devrait être la copie conforme de Jean Paul Boëtius. Avec ces deux fusées, les adversaires du Feyenoord devraient souffrir.

Arrivé à l’âge de 11 ans à l’Ajax Amsterdam, le jeune néerlandais d’origine turque et marocaine n’y restera que deux ans. L’académie du plus grand club néerlandais le renvoie. “Je ne sais pas pourquoi ils m’ont renvoyé. Ils n’ont pas vu mon talent. Jamais je ne retournerai à l’Ajax“, a-t-il déclaré. Critiqué pour ses déclarations à propos de l’Ajax, le jeune Bilal Basacikoglu a fait ce que peu osent faire d’après lui. Néanmois, il a tout de même reçu du soutien dans sa lutte face au super-puissant club de la capitale. On se demande tout de même comment les responsables du centre de formation de l’Ajax ont pu ne pas le conserver tant il respire le football. Du talent ? Il en a plein les pieds. En plus de sa vitesse hallucinante, l’ailier est un incroyable dribbleur. Il enchaîne passements de jambes déconcertants et crochets humiliants pour se débarrasser de ses adversaires. Lucide et mature pour son âge, Basacikoglu prend souvent les bonnes décisions. Capable de courses solitaires impressionnantes, il n’hésite pas non plus à prendre sa chance de loin avec une précision chirurgicale. Capable d’évoluer en tant qu’ailier gauche, il est plus à l’aise côté droit.

Avec une seule saison professionnelle dans les jambes, Bilal Basacikoglu passe à l’échelon supérieur. Qualifié pour le troisième tour préliminaire de la Ligue des Champions, le Feyenoord a perdu le match aller à domicile face au Besiktas. Malheureusement pour l’ailier néerlandais, il ne devrait pas découvrir les joutes européennes cette saison.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire