Ces artisans de l’ombre

Chaque année, il est de ces joueurs qui réussissent une saison pleine, qui marquent ou passent et restent pourtant dans l’ombre de leurs coéquipiers. Lueur sur ces artisans de l’ombre, le choix de la rédaction.

Jérémie Aliadière :

Pas épargné par les blessures tout au long de sa carrière, Jérémie Aliadière s’engage avec le FC Lorient au cours de l’été 2011 où il fera une saison plus que moyenne, marquée par une blessure au quadriceps. Titulaire indiscutable cette saison, le Merlu enchaîne les bonnes performances et affine ses statistiques : 11 buts et 7 passes décisives, il devient indispensable à son équipe de par sa vitesse et son placement. Néanmoins, il reste dans l’ombre des autres buteurs de la Ligue 1 du fait de la faible médiatisation de son équipe où le collectif est primé.

Yohan Mollo :

Yohan Mollo est certes un personnage controversé, mais il est aussi et avant tout, un footballeur. Barré par Pierre-Emerick Aubameyang dans le cœur des stéphanois et dans l’esprit des différents médias, il n’en reste pas moins qu’avec 4 buts et 4 passes décisives depuis son arrivée, il est devenu un titulaire dans l’esprit de Christophe Galtier à l’ASSE qu’il a rejoint après avoir permis à l’AS Nancy Lorraine d’accrocher victoires ou nuls en début de saison ( Buteur à la 94e contre le Stade Brestois – 1ère journée – ou contre Evian et Troyes).

Julien Féret :

Arrivé au Stade Rennais en juin 2011 en provenance de Nancy, Julien Féret s’est rapidement affirmé comme l’un des animateurs du secteur offensif chez les Rouges et Noirs. Auteur de 9 buts depuis le début de la saison, il est peut-être l’un des joueurs du championnat qui est le plus influent sur le jeu de son équipe mais aussi l’un des moins connus.    À 30 ans, si Julien Féret semble trop âgé pour que les portes de l’Equipe de France ne s’ouvre un jour pour lui, il n’en reste pas moins que si Rennes se bat pour des places européennes ces deux dernières années, c’est aussi grâce à lui.

Wahbi Khazri :

Plus médiatisé pour ces problèmes avec la commission de discipline que pour les pépites qu’il recèle, le SC Bastia est pourtant le club de joueurs comme Thauvin ou… Wahbi Khazri. Le jeune joueur de 22 ans qui a choisi cet hiver de porter le maillot de la sélection tunisienne n’est pas un inconnu en Ligue 1, mais ses talents restent toutefois peu reconnus. Auteur d’une excellente saison l’an passé en Ligue 2 avec 9 buts à son compteur, et récompensé par une place dans l’équipe type de la Ligue 2, Wahbi Khazri s’impose peu à peu comme l’un des maillons forts de l’équipe corse. Avec 5 buts (ndlr : Dont un somptueux contre l’Olympique Lyonnais lors de la dernière journée) et 7 passes décisives, Wahbi Khazri n’a pas manqué de signer de sa patte sa première saison dans l’élite française.

Alexis Thébaux :

Comment, dans une liste de ces artisans de l’ombre, ne pas mentionner un gardien ? Avec 110 ballons arrêtés ou détournés, Alexis Thébaux est de loin cette saison, le gardien ayant été le plus mis à contribution en Ligue 1. Auteur d’excellentes prestations avec son club, à l’instar de Steeve Elana les deux saisons précédentes, il est sans aucun doute à l’origine des points glanés par le Stade Brestois 29 qui serait bien mal en point sans un gardien de la pointure d’Alexis Thébaux. Impressionnant sur sa ligne comme dans ses sorties aériennes,  s’il est moins à l’aise sur les frappes de loin, il n’en reste pas moins que le portier breton, à 28 ans, a encore de belles saisons devant lui et qu’il s’affirme comme l’un des meilleurs gardiens de but de la saison en Ligue 1.

2 Comments

  1. Mollo a souvent été décrié pour avoir cherché à de trop nombreuses reprises son intérêt personnel au détriment de celui du groupe. En témoigne son enchaînement de différents clubs depuis son arrivée à Caen il y a trois ans. Cela étant dit, il est arrivé dans un club qui semble correspondre à son niveau (sans méchanceté aucune pour Nancy …). S’il joue pour le groupe, ça lui sera profitable. Je ne vois donc pas de raison pour qu’il déçoive …

    Je suis plutôt d’accord sur les autres noms. D’autres auraient pu être cités (mais la liste n’est pas exhaustive j’imagine ;)), je pense notamment à des joueurs comme Bauthéac voire même un Barthelmé qui, sans être souvent cité dans la presse, réalise de très bons matchs.

  2. Je pense que beaucoup on entendu parler de Mollo dernièrement pour avoir été confondu par un ramasseur de balle par Ibra ou pour la crête horrible qu’il a sur le crâne (ça vaut pas celle de J.Ayew par contre^^).

    Sérieusement, depuis son arrivé en janvier à sainté, il a pour l’instant déçus personne. Et pourtant, on avait tous pas mal d’appréhension, notamment au sujet de son comportement. Pour l’instant ça se passe très bien, j’espère juste que ça va durer :).

    Pour le reste, c’est vrai que Féret est injustement peu connu car quel joueur! Il est vraiment génial techniquement et lors du Rennes-ASSE, lui et Danzé nous avait fait très très mal.

Laisser un commentaire