Chelsea : sortir de la crise, une urgence

Eden Hazard, meilleur joueur de Chelsea et de Premier League en 2015

De champion à zone de relégation, il y a de nombreux pas. Pourtant, Chelsea végète depuis plusieurs semaines avec les mal-classés de Premier League. Le Boxing Day est l’occasion pour les Blues d’oublier la période Mourinho et de se relancer pour sortir de la crise.

Eden Hazard, meilleur joueur de Chelsea et de Premier League en 2015

José Mourinho s’en est allé, ses critiques acerbes et ses réponses cinglantes avec lui. La pression autour d’une équipe entraînée par le Portugais est énorme, d’autant plus quand c’est un Chelsea qui ne ressemble plus du tout au champion qu’il a été la saison dernière. Solidité défensive disparue, efficacité offensive envolée, les Blues n’ont pas réussi à défendre leur titre. Le Lusitanien n’est plus l’entraîneur du club londonien mais la prestation d’Eden Hazard et ses coéquipiers sera scrutée avec attention contre Watford, pour cette première avec Guus Hiddink. Avec une victoire, la pression redescendrait un peu.

Matic doit redevenir lui-même

Si la quasi-totalité de l’effectif de Chelsea est à remettre en cause, certains ont créé un fossé entre les joueurs qu’ils étaient la saison dernière et ceux qu’ils sont cette saison. Le premier est incontestablement Nemanja Matic. Le Serbe a dominé le milieu de terrain de sa haute stature (1m94) et ses pieds de velours. Loin d’être maladroit, l’ancien de Benfica a explosé sous les ordres de José Mourinho la saison dernière et a été considéré, à juste titre, comme le meilleur milieu défensif de Premier League la saison dernière. Cette saison, il n’est plus que l’ombre de lui-même et cela pèse sur ses coéquipiers qui ne disposent plus de ce joueur capable d’annihiler les actions adverses avec aisance.

Le milieu de terrain a été l’une des grosses faiblesses de ces six premiers mois pour Chelsea. Pour décrocher son titre de champion, le club londonien a disposé d’un double-pivot Matic – Fabregas exceptionnel. Cette saison, le Serbe et l’Espagnol ne réussissent plus rien. Fabregas a brillé l’an dernier avec 19 passes décisives en 34 matches de Premier League. Cette saison ? Seulement deux offrandes en 17 rencontres et difficile d’imaginer qu’il en délivrera 15 en 16 matches comme Mesut Özil tant le niveau général des attaquants de Chelsea a baissé.

Eden fantôme d’Hazard

Rejeter l’entière responsabilité de la méforme de Chelsea sur les deux milieux de terrain ne serait pas de bon goût. Le secteur offensif des Blues n’est plus aussi performant qu’il ne l’a été. Avec un Diego Costa particulièrement efficace et un Eden Hazard virevoltant, la formation de José Mourinho a terminé l’exercice 2014/2015 en tant que deuxième meilleure attaque de Premier League (73 buts marqués). Après 17 matches, Chelsea n’est que la dixième attaque, à égalité avec Southampton et Watford, avec seulement 21 réalisations. Diego Costa n’a plus cette froide efficacité qui a fait tant de bien aux Blues.

Surtout, c’est la régression d’Eden Hazard qui est inquiétante. Le Belge n’est plus le danger qu’il était. La saison dernière, où il a été élu meilleur joueur de Premier League, l’ancien lillois a inscrit 14 buts et délivré 9 passes décisives. Sur les 16 rencontres qu’il a disputées jusqu’à présent, il n’a pas marqué et n’a donné que deux balles de but. Surtout, Hazard retombe dans ses travers. José Mourinho lui a souvent reproché de ne pas frapper assez, une chose corrigée la saison passée (78 tirs tentés). Mais il n’a tenté sa chance que 22 fois depuis le début de la saison ! Le renouveau de Chelsea passe par de bonnes performances de la part d’Eden Hazard. Et il passe aussi par une victoire qui s’annonce impérative contre la bonne surprise Watford (7e de Premier League) et son attaquant Odion Ighalo, auteur de 12 réalisations.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire