Copa America : Pas si facile pour l’Uruguay

En l’absence de Luis Suárez, l’Uruguay a eu mille mal à se défaire d’une équipe jamaïcaine n’ouvrant le score qu’en début de seconde période malgré la différence entre les deux formations sur le papier.

Les Jamaïcains restaient pourtant sur cinq victoires consécutives dont notamment deux probantes face au Vénézuela et à Cuba. Entre la lourde défaite face à l’Equipe de France il y a un an et le match d’hier soir, seuls cinq joueurs sont restés titulaires et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ont fait plus que tenir la dragée haute aux coéquipiers d’un Cavani apathique. Loin de fermer le jeu, ils ont au contraire bousculer une équipe de la Celeste pour le moins fragile et qui a heureusement pu compter sur une charnière centrale des plus solides avec Godín et Giménez, les deux joueurs de l’Atlético. C’est d’ailleurs ce dernier qui a été à l’origine de l’ouverture du score en remettant le ballon, de la tête, dans les pieds de Cristian Rodríguez, son ancien partenaire chez les Colchoneros et qui évolue cette année en prêt au Grémio. Décevant, l’Uruguay aura fort à faire face au Paraguay et à l’Argentine qui se sont tenus tête hier soir promettant l’indécision la plus totale concernant le sort des équipes de ce groupe B.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire