Départ puissance 4 pour les Françaises aux Jeux Olympiques

L'équipe de France a battu la Colombie pour son premier match aux JO

Pour leur  premier match dans la compétition, les protégées de Philippe Bergeroo étaient opposées aux colombiennes à l’Estadio Mineirao. Ces dernières les avaient battus sur le score de 2 à 0 l’an dernier lors du championnat du monde. Les françaises avaient donc à cœur de prendre leur revanche et de rentrer de la meilleure des façons dans la compétition. Pour cela Bergeroo avait aligné Bouhaddi, Houara, Renard, Mbock, Majri, Henry, Bussaglia, Diani, Abily, Nécib et Le Sommer.

Les bleues vont prendre un départ canon dans cette olympiade : en effet dès la deuxième minute de jeu, le centre à ras de terre de Le Sommer est dévié par la colombienne Arias dans ses propres cages, permettant ainsi aux françaises d’ouvrir le score. Dix minutes plus tard, c’est Camille Abily qui voit sa reprise de volée mourir sur la transversale de Sepulveda mais Le Sommer a suivi et inscrit son premier but dans ce tournoi d’une tête plongeante, dans la cage vide. Les colombiennes, asphyxiées dans cette première période, ne parviennent pas à inquiéter les françaises et ont du mal à sortir le cuir de leur propre moitié de terrain. Arrive la quarante-deuxième minute de jeu, moment où l’équipe de France féminine obtient un coup franc aux abords de la surface de réparation des sud-américaines. Une aubaine pour Camille Abily qui ne se fait pas prier et qui vient nettoyer la lucarne gauche de Sepulveda, ce but sur coup-franc n’est pas sans rappeler celui qu’elle avait déjà mis en match de préparation contre le Canada. Les protégées de Bergeroo rejoignent donc le vestiaire sur le score sans appel et logique de 3 à 0.

Les françaises ont assuré

La deuxième mi-temps se résume à une équipe de France qui contrôle le match sans prendre trop de risque, et surtout à de nombreux mauvais gestes des colombiennes qui essayent sans doute de faire sortir les bleues de leur match sans succès. Le match bien en main, et aussi dans le but de laisser un peu de repos aux cadres de l’équipe de France en vue du prochain match contre les américaines, Bergeroo va effectuer ses trois changements. Ainsi à la 72ème minute, Lavogez remplace Abily, puis c’est au tour de Marie-Laure Delie de fouler le gazon brésilien en lieu et place de Le Sommer et enfin, à la 80ème minute, c’est Diani qui cède sa place à Thomis. Deux minutes plus tard, c’est au tour de Majri de contribuer à la fête, cette dernière se charge avec son pied gauche d’un coup franc au trente mètres, sa frappe touche la barre transversale mais le cuir rebondit sur le dos de la malheureuse Sepulveda qui encaisse un quatrième but dans cette soirée. Avec ce 4 à 0 les tricolores entament parfaitement ces Jeux olympiques.

Dans l’autre match de la poule G  les américaines ont battus la Nouvelle-Zélande sur le score de 2 à 0. Dans les autres rencontres,  les brésiliennes ont, devant leur public, remporté leur match 3 à 0 contre les chinoises (entraînées par Bruno Bini ex-sélectionneur de l’EDF féminine).  Dans l’autre match de la poule E, les suédoises se sont défaites des sud-africaines 1 à 0. Enfin dans les matches de la poule F  les canadiennes ont battu 2 à 0 les australiennes, et le carton de la soirée est à mettre au profit des allemandes qui ont surclassé 6 à 1 les joueuses du Zimbabwe.

Nos bleues joueront leur prochain match samedi à 22 h (heure française) contre les triples championnes olympiques et championne du monde en titre, les américaines. Un match déjà très important pour la suite de la compétition, une victoire permettrait d’entrevoir la première place du groupe et d’ainsi bénéficier d’un adversaire plus favorable en quart de finale. Pour ce faire il faudra rééditer l’exploit de février 2015 lors d’un match amical à Lorient.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire