Derby Imperia-San Remo : matraquage et violences policières

Le derby entre Imperia et San Remo en Italie a mal tourné pour de nombreux niçois

Dimanche, un peu plus loin que la frontière italienne, à Imperia exactement, les cœurs des supporters étaient à la fête. Ce jour était jour de derby entre Imperia et San Remo, et leurs “frères” Nissarts les rejoignaient pour l’occasion. Les supporters de la Sud sont en effet jumelés avec ceux d’Imperia depuis de nombreuses années.

D’après de nombreux témoignages et photos du match et de l’après-match, les supporters d’Imperia aux cotés de ceux de Savona et de Nice ont été pris à partie tout le long du match par les supporters sanremese et, surtout, à la fin du match, ont été matraqués par les carabiniers Italiens. De nombreux blessés ont été à déplorer dans les rangs Niçois principalement, les femmes et les Italiens ayant été sortis avant que les carabiniers chargent. Un homme est hospitalisé à San Remo pour un grave problème cardiaque alors que de nombreux supporters ont du se rendre aux urgences dès leur retour sur Nice.

Nice-Matin ayant publié un article à charge, le Collectif des Niçoises et Niçois victimes du guet-apens des carabinieri de San remo a demandé un droit de réponse que nous reproduisons dans son intégralité :

 

Droit de réponse à Nice-Matin du Collectif des Niçoises et Niçois victimes du guet-apens des carabinieri de San remo en réponse à l’article infamant du jour : San Remo – Imperia 1-2.

– Avant l’entrée au stade 8 voitures de Niçois dans San Remo ce dimanche soir.
– Cortège des Ultras d’Imperia de la gare de San Remo au stade (3.5 km).
– Incidents mineurs à l’arrivée au stade.
– Cortège des Niçois du côté Est du stade.
– Regroupement à l’entrée du secteur avec Imperia – Savona – Nissa.
– 120 billets vendus aux Ultras dans le secteur Visiteur (entrée 5€).

 

2015-09-07_225229
Arrivée dans le secteur :

– Jets de pierre, de bouteilles et divers objets pyrotechniques des Ultras de San Remo accompagnés de leurs amis d’Albenga et de Finale Ligure se trouvant dans la même tribune latérale.
– 10 minutes plus tard après tant d’échanges d’amabilité rocailleuses, une faille est trouvée, une porte est forcée et tout le monde se retrouve sur le terrain de foot situé au dessus de la tribune latérale.
– échange de coups pendant 2 minutes puis intervention en force des carabinieri renvoyant tout le monde dans sa tribune respective.

– Le match :
Animation DB et papellitos pour Imperia banderoles et graphe côté San Remo.
– Banderoles de tous les groupes Ultras présents.
– Bon tifo de tous les groupes Ultras présents sur l’ensemble de la rencontre.
– Buts à la 60e (I), 61e (SR), et 87e (I)
– Victoire fêtée avec les joueurs tous venus devant le secteur.
Sans titre 5

L’après match :
– Insultes et divers jets de projectiles de San Remo.
– Une porte ouverte tribune haute pour accéder à la séparation.
– Une porte ouverte tribune basse pour accéder au no-mans land.
– Tentative des ultras sanremese de revenir par le terrain situé au dessus.
– Gazage généralisé de la latérale s’étendant à tout le stade.
– Évacuation du stade et de ses abords.
– Blocage des Ultras dans le secteur visiteur.
L’après 23H :

– Annonce du contrôle d’identité et prise de photos de tous les présents.
– Sortie un par un de tous les Italiens et Niçoises présents.
– Nous sommes alors dans le corridor d’accès à la tribune, un mur à droite, un mur à gauche.
– Les carabinieri sont alors une vingtaine en ligne, en tenue lourde devant nous et une quinzaine derrière.
– Appel et arrestation de deux Niçois.
– Dans la foulée, matraquage général prémédité sans aucune raison ni nécessité tout en étant calme (carabieniers).
– Lynchage au sol de la trentaine de Niçois restants, pris en sandwich, sans distinctions aucune.
– Plusieurs minutes plus tard deux blessés graves, six blessés légers et plusieurs hématomes et contusions diverses pour tous !
– Deux Niçois en garde à vue dont un libéré en piteux état a du revenir par le premier train du matin.
88 (c’est son surnom pas un chiffre) en comparution immédiate ce lundi matin, probable incarcération prévue pour tous les abus de la journée.
– Appel du SAMU d’Imperia et de Taggia pour soigner tous les blessés.
– Hospitalisation sur place de deux Niçois, un pour problème cardiaque et perte prolongée de connaissance, l’autre pour traumatisme et plaies importantes.

matraquage

Le retour :
– A pied jusqu’aux véhicules à 1H00, arrivée vers 2H00 à l’hôpital Pasteur-Nice.
L’hôpital Pasteur :
– Points de sutures et agrafes pour 3.
– Désinfections des multiples ecchymoses – plaies et radios pour la quinzaine de présents.
– 4H30 tout le monde est rentré sauf deux en attente du premier train, un en garde à vue et 2 hospitalisés à San Remo.
Conclusion:

Un dépôt de plainte est en cours (de notre part) pour :
– Violence en réunion
– Coups et blessures volontaires par agent assermentés.
– Discriminations et abus de faiblesse.
– Préméditation et abus de pouvoir.
2015-09-08_115528 2015-09-08_115550

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire