Dortmund : premier test pour le nouvel Arsenal

Arsenal, porté par Giroud et Özil notamment sera opposé au Borussia Dortmund en ligue des champions

Arsenal revit. Raillé tout l’été pour l’incapacité du club à attirer de grands noms malgré un budget conséquent, le club londonien domine la Premier League après huit journées.

[soccer-info id=’2′ type=’table’ style=’red_light’ team=’660||Arsenal’ /]

19 points en 8 matchs, deux victoires en Ligue des Champions contre Marseille et Naples… Wenger pouvait difficilement rêver meilleur départ pour le club qu’il entraîne depuis presque 20 ans. Défait à une seule reprise en match officiel depuis mars 2013 (par Aston Villa en ouverture du championnat) et pratiquant un jeu d’attaque alléchant et fluide, cette rencontre qui se profile contre Dortmund mardi à l’Emirates Stadium en Ligue des Champions sonne dès lors comme un véritable test pour le club de la capitale… Le jour où Wenger fêtera ses 64 ans, nul doute qu’une victoire contre Dortmund (qui les qualifierait presque de facto pour les 8èmes de finale) serait là un superbe cadeau pour lui. Quand on se rappelle que de nombreux spécialistes voyaient Arsenal seulement comme la troisième équipe de leur “groupe de la mort”, voilà une belle occasion de les faire mentir en à peine trois journées. Car une victoire contre les derniers finalistes de la Ligue des Champions terminerait de signer leur retour en force sur la scène européenne.

On en saura davantage à propos de ce dont on est capable après Dortmund. Le vrai test est en face de nous. Il ne faut pas se réjouir trop vite. On a de grands objectifs, de grandes équipes et de grandes rencontres devant nous. Si on parvient à sortir du groupe, on aura une chance d’aller en finale, mais c’est encore trop tôt pour en parler. On est dans le groupe le plus difficile en Europe, avec Naples, Dortmund et Marseille“. Et un mois semble d’ores et déjà décisif pour Arsenal : Novembre. Liverpool (le 2) – Dortmund (le 6) – Manchester United (le 10) – Southampton (le 26 – actuel 5ème de la Premier League) et Marseille (le 26). Voici l’incroyable série de matchs qui attend Arsenal en novembre. Un mois décisif et incroyablement compliqué. Un mois qui, s’il est bien négocié par les troupes de Wenger, pourrait placer Arsenal dans les meilleurs dispositions pour jouer les premiers rôles en championnat et qui garantirait au club une place en 8ème de la LDC. Un mois harassant pour une équipe souvent décimée en milieu de terrain (Flamini s’étant ajouté à la liste ce weekend, même s’il devrait être normalement de retour la semaine prochaine). Difficile dès lors d’imaginer le club londonien sortir non sans quelques égratignures de ce “mois de la mort”, pour reprendre l’expression propre à leur groupe européen.

Arsenal et Dortmund s'étaient déjà rencontrés en Ligue des Champions il y a deux saisons !

Surtout que de son côté, Dortmund aura le couteau entre les dents après leur défaite contre Naples lors de la première journée. Pour sortir de cette poule serrée et pour espérer être une tête de série et ainsi éviter les plus grands d’Europe, il leur faudra battre Arsenal. Pointant seulement à un point de Münich en Bundesliga, Dortmund est une des plus belles équipes européennes. Une équipe qui attaque incroyablement vite et qui sait prendre non sans difficulté ses adversaires en contre-attaque. Pas de quoi être rassuré avant d’affronter les hommes de Klopp, donc.

1 Trackback / Pingback

  1. Arsène Wenger regrette la naïveté de ses joueurs

Laisser un commentaire