Et si les footballeurs jouaient à Roland-Garros…

En juin, c’est Roland-Garros. C’est une tradition depuis déjà de nombreuses années et cela ne changera pas de si tôt. Mais alors si nos footballeurs préférés se transformaient en tennismen, qui seraient-ils ?

Pirlo

Andrea Pirlo : Roger Federer

Le vétéran du circuit, qui a tout gagné et est rentré dans l’histoire de son sport. Andrea Pirlo c’est la technique à l’état pur. L’Italien sait tout faire et ne se prive pas de balancer des transversales parfaites de quarante mètres. Six championnats, deux Coupes d’Italie, deux Supercoupes d’Italie, deux Ligue des Champions, deux Supercoupes de l’UEFA, un championnat du monde des clubs, une Coupe du Monde… Le milieu de terrain a connu de très nombreux succès et sa patte droite géniale y a fortement contribué. Génie parmi les grands, Andrea Pirlo ce serait un peu le Federer du football, celui qui, à plus de 33 ans, est toujours parmi les meilleurs au monde.

Cristiano Ronaldo : Novak Djokovic

A l’instar de Djokovic, CR7 est un prototype. Il incarne le footballeur du futur. Puissant, rapide, technique, excellent finisseur, ultra complet… Le Portugais montre la voie à un nouveau genre de joueurs de football. C’est une machine mais surtout un bourreau de travail. Comme le Serbe, qui a dû fuir la guerre en Yougoslavie, Cristiano Ronaldo a quitté très jeune son cocon familial pour rejoindre le centre de formation du Sporting Portugal. Peut-on dire que ce départ prématuré leur a forgé un mental à toute épreuve au point de devenir des travailleurs acharnés ? Certainement.

Yaya Touré : Jo-Wilfried Tsonga

Le milieu de terrain ivoirien c’est l’homme à tout faire, celui qui court en permanence. Monstre physique, l’Ivoirien multiplie les allers-retours et, surtout, ne laisse que peu de chances au gardien adverse lorsqu’il se laisse tenter par une frappe lointaine. Yaya Touré c’est la puissance, la combativité. Mais il ne faut pas oublier qu’il reste un footballeur technique, capable d’éliminer plusieurs adversaires. Surtout, le joueur de Manchester City résiste aux charges grâce à une puissance physique phénoménale. Un peu comme Jo-Wilfried Tsonga, le grand tennisman, puissant mais capable de jolis coups.

Marco Verratti et Zlatan Ibrahimovic

Zlatan Ibrahimovic : Ernests Gulbis

Gulbis a cassé de nombreuses raquettes depuis le début de sa carrière et on imagine bien Zlatan Ibrahimovic dans ce registre-là. Le géant Suédois râle beaucoup, s’énerve souvent. Le numéro 10 du Paris Saint-Germain est souvent filmé en pleine colère contre ses coéquipiers, ou contre lui-même. Il n’est pas rare d’entendre Zlatan Ibrahimovic crier envers un coéquipier ou même un arbitre. Ses coups de sang sont déjà légendaires et nourrissent les polémiques.

Gareth Bale : Andy Murray

Andy Murray a remporté le tournoi de Wimbledon avant de redevenir un très bon joueur sans danger pour le top 3 mondial. Gareth Bale a réalisé de nombreux coups d’éclat avant de rejoindre le Real Madrid où il n’a pas pu assumer son nouveau statut. Mieux, les deux auraient préféré être anglais.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire