Fin de la gamme Predator, une page qui se tourne.

La Predator 1996 de Adidas

Samedi dernier, sur les coups de 18h30, la légende Steven Gerrard rentre une dernière fois sur la pelouse d’Andfield. Si dans ses mains il y a Lourdes, sa 3ème fille, à ses pieds figurent une paire de Predator. Adidas a voulu terminer en beauté en offrant à Stevie G des chaussures uniques spécialement pour l’occasion. Car oui d’ici le 25 Mai, la gamme Predator va s’effacer, disparaître, pour laisser place aux nouveaux modèles. Avec plein de nostalgie. 

En 1994, l’Australien Craig Johnston, designer chez Adidas décide de lancer la gamme Predator. Le nom vient de l’idée de Craig de mettre des dents (ou des écailles selon le points de vues) sur l’avant de la chaussure. Cette technologie permettrait de gagner en puissance et en précision lors que l’on frappe. Rajoutez y les célèbres trois bandes blanches de la marque Allemande, en plus d’une légère teinte rouge en dessous du talon et vous obtenez la recette d’une chaussure de foot qui va révolutionner le jeu pendant 21 ans, jusqu’à aujourd’hui. Les plus grands l’ont porté et c’est tout sauf un hasard.

1998, Zidane l’ambassadeur

Pour la Coupe du Monde en France, Adidas lance son dernier modèle Predator, la Predator Accelerator. Après 3 ans de design différents, voila qu’elle débarque avec sa languette repliée (qui a débuté en 1995, et qui restera jusqu’en 2009), ses surplus de rouges au niveau du talon et de la languette, sans oublier la diminution des “dents” de devant, au profit d’améliorations techniques sur le plat du pied, pour un meilleur toucher de balle. Ce design séduira un joueur en particulier, qui fera s’envoler les ventes de Predator, un certain Zinédine Zidane. Le Ballon d’Or 1998 portera ce modèle durant toute la compétition, notamment en finale ou il inscrira son doublé face au Brésil. Sponsorisé par Adidas, il deviendra l’égérie du modèle destiné au joueur technique, meneur de jeu ou attaquant capable de renverser un match sur une action de génie.

La continuité de la gamme se fera en 2000, pour l’Euro en Belgique et au Pays Bas. La sortie de la Predator Precision, amènera encore des innovations techniques de l’époque : crampons placés de façon à s’adapter à toutes les pelouses, velcro sur la languette pour la stabilité et des petits lignes fines devant pour effacer les fameuses “dents” du début. Portée par Zidane bien évidemment, mais aussi Figo, Del Piero, Beckham pour les joueurs les plus médiatisés du moment, la Predator est partout. Et Adidas, sponsor historique de l’Equipe de France, ne va pas se plaindre de voir les Bleus remporter l’Euro avec tout au long de la compétition, une démonstration de force des champions du Monde, Zidane en tête, Deschamps, et même Trezeguet qui marquera le but en or en finale, inscrit avec les fameuses chaussures de la marque allemande.

Porté par les créateurs

Durant 20 ans, les designers d’Adidas auront trouvé de nombreuses améliorations pour leurs chaussures vedettes. Entre le cuir de Kangourou en 2002, et celui de Taureau en 2009, sans oublier la position de la languette, voir des lacets et la réduction de l’épaisseur autour du pied, tout a été fait pour que les joueurs puissent s’exprimer dans les meilleurs conditions. Ils ont également été les premiers à développer des modèles de couleurs, alors que l’habitude était de jouer avec des chaussures noires. Tout ceci à contribué au succès de la marque et plus particulièrement de cette gamme, portée par tout les jeunes footballeurs des années 2000 et pour cause. La Predator c’était la chaussure des meneurs de jeu, de ceux qui nous faisaient rêver. Zidane au début, Del Piero, Beckham par la suite avant de voir, Xavi, Raul, Ballack, Gerrard, et Lampard faire lever les foules avec des Predator aux pieds. Des joueurs qui sont au cœur de jeu, qui réalisent des gestes uniques tout en étant l’idole des jeunes dans leurs pays respectifs. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si Beckham, Del Piero et Zidane ont eu leurs gammes personnelles, spécialement designées par eux et pour eux. Une façon de les remercier d’avoir fait de cette chaussure, l’élément indispensable du joueur de foot des années 2000.

Le 25 Mai, Adidas va donc présenter ses nouveaux produits, la gamme X porté par Benzema, Özil, Di Maria et autres, face à la gamme Ace, porté par Suarez, Messi et d’autres. Une page va se tourner tant la Predator a permis à la marque allemande d’être numéro 1 aujourd’hui dans le domaine des équipements sportifs. Loin de la sobriété du noir, les couleurs “flashis” vont être de sortie. Après 21 ans de bons et loyaux services, la marque aux trois bandes va donc effacer une partie de son glorieux passé pour se concentrer sur le futur. Si rien n’a filtré sur les nouvelles chaussures, la seule information qui a fuité raconte que le changement sera plus technique que visuel. C’est donc sur un joueur historique en la personne de Steven Gerrard que l’on a vu la dernière paire de Predator, celle qui respirait l’élégance et la maîtrise, le contrôle-passe sans fioritures. À l’image de son discours de départ, nous ne pleurerons pas, on ne regardera juste plus le foot de la même façon.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire