France – Andorre (3-0) : les notes des Bleus

Les Bleus n’ont pas tremblé et n’ont fait qu’une bouchée d’Andorre (3-0), en éliminatoires de l’Euro 2020. Le score peut même sembler flatteur, tant le match a été dominé par les champions du monde en titre. Voici leurs notes.

Les notes :

Hugo Lloris (5) : rien à signaler. Une soirée très (trop ?) tranquille.

Léo Dubois (6,5) : première titularisation chez les Bleus pour l’arrière droit lyonnais, qui a animé le couloir droit. Il s’est montré à son aise défensivement face au pressing andorran. En revanche, il a trop souvent tardé à délivrer ses centres.

Raphaël Varane (7) : une partie autoritaire où on aura vu le Madrilène tenter sa chance à 40 mètres. Sans l’excellent Gomes dans les cages, sa frappe flottante aurait terminé au fond (39′).

Clément Lenglet (7,5) : il a tiré des leçons de son match de samedi, en dégageant davantage d’assurance et de sérénité. Il a ensuite été récompensé avec son premier but en sélection, de la tête après une audacieuse combinaison sur coup-franc (52′). A son âge, une telle maturité promet de très belles choses.

Lucas Digne (6,5) : solide en première période, il a été plus actif offensivement dans le second acte, n’hésitant pas à tenter crânement sa chance.

Corentin Tolisso (6) : plus entreprenant que face à l’Albanie, Tolisso a orienté et renversé le jeu des Bleus. Souvent présent au second poteau, il ne lui a manqué que la réussite pour marquer.

Moussa Sissoko (6) : une copie propre, beaucoup de densité physique. Même s’il n’est pas au même niveau technique que ses coéquipiers, il s’est souvent projeté. Et il a touché la barre (67′).

Kingsley Coman (8) : pour la deuxième fois d’affilée, il réalise un match exceptionnel. Dribbles, percussion, vitesse, et à l’arrivée il est récompensé d’un but qui résume toutes ses qualités (18′). Il a aussi souvent été inspiré pour décaler ses coéquipiers ou prendre sa chance. Peut-être faudra-t-il penser à l’installer plus durablement dans l’attaque des Bleus… Remplacé à la 85ème par Nabil Fekir (non noté).

Antoine Griezmann (7) : encore poissard, il a à nouveau raté un penalty, arrêté par le gardien andorran (28′). Cela ne doit pourtant pas faire oublier qu’il avait provoqué ce penalty. Ni qu’il a offert le deuxième but à Lenglet sur un coup-franc millimétré (52′).

Jonathan Ikoné (7) : première titularisation et première passe décisive (18′), donnée à Kingsley Coman. Ses efforts pour combiner lui auront permis de marquer des points dans l’esprit de Didier Deschamps. Remplacé à la 62ème par Thomas Lemar (5,5), plus discret.

Olivier Giroud (5) : il n’a pas marqué cette fois-ci. Il a toujours voulu offrir des solutions à ses partenaires, et surmonter le défi physique andorran. Pas vraiment en réussite, il a souvent été à la peine. Remplacé à la 72ème par Wissam Ben Yedder (non noté), qui a parachevé la victoire d’un but de renard (90’+1).

A propos de Benjamin Mondon 196 Articles
Des analyses parfois aussi improbables qu'un mélange entre Ronaldinho et Cheick Diabaté.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire