France – Ecosse : les notes des Bleus

Cinq jours après une peu convaincante victoire face au Cameroun, l’équipe de France a confirmé les espoirs placés en elle en balayant une faible sélection écossaise à Metz (3-0). Conspué lundi à la Beaujoire, Olivier Giroud a fait taire ses détracteurs en signant un doublé. Les Bleus auront donc profité de leur dernier match amical, à six jours du match d’ouverture contre la Roumanie, pour se rassurer.

Les notes :

Hugo Lloris (6) : quel intérêt de noter un gardien qui n’a pas eu de tir cadré à se mettre sous la dent ? Si on se réfère aux quelques sorties aériennes que le portier de Tottenham a eu à faire, on peut parler de match maîtrisé.

Bacary Sagna (6,5) : enfin un centre réussi, à ras-de-terre pour la madjer de Giroud (8′). Une passe décisive qui vient couronner une partie aboutie, autant sur le plan défensif qu’offensif.

Adil Rami (6) : face à l’apathie de Fletcher et ses compères, il s’est mis en valeur à la relance.

Laurent Koscielny (7,5) : il s’est montré intraitable sur ses duels avant d’inscrire le troisième but de la tête, après une déviation de Patrice Evra sur corner (39′). Le patron de la défense, rassurant et tout en maîtrise.

Patrice Evra (6,5) : comme Sagna, il s’est montré efficace en défense, loin de ses errements de lundi. Et offensivement, il a beaucoup apporté, comme sur cette déviation de la tête qui permet le but de Koscielny. Remplacé par Lucas Digne (non noté) à la 84ème.

Paul Pogba (6,5) : pas grand chose à redire sur le plan de l’application. Rien à voir avec lundi, là aussi. Pogba aurait pu inscrire un magnifique but sur coup-franc en seconde période, si le ballon n’avait pas heurté le montant de David Marshall (64′).

N’Golo Kanté (7) : remarquable comme toujours. Jamais décevant, toujours appliqué et incontournable à la récupération, menant l’équipe vers l’avant. Du lourd.

Blaise Matuidi (6,5) : une prestation solide, pleine d’envie, avec des offensives intéressantes et beaucoup de percussion sur le côté gauche. Remplacé par Yohan Cabaye (6), auteur d’une bonne rentrée et qui s’est procuré une belle occasion sur un service de Pogba (82′), à la 69ème minute.

Kingsley Coman (6,5) : efficace à droite, toujours percutant et décisif, lorsqu’il décale Sagna pour le premier but. Remplacé à la mi-temps par Antoine Griezmann (5). Décevant, le Madrilène a peu pesé et n’a eu qu’une seule occasion, de la tête au bout du temps additionnel. A mettre sur le compte de la fatigue post-finale de Ligue des Champions.

Olivier Giroud (7,5) : le meilleur moyen de répondre aux critiques, ça reste le terrain. Giroud nous l’a bien prouvé avec son doublé. Une superbe madjer au premier poteau sur un centre de Sagna (8′) puis l’opportunisme, à la réception d’une frappe de Payet repoussée par Marshall (35′). Dans le jeu, il connait moins de difficultés et a bien mérité sa standing ovation, lorsqu’il a été remplacé à la 62ème par un André-Pierre Gignac (5) plus laborieux. L’ancien Marseillais avait beaucoup mieux à faire que de buter sur Marshall alors que le chemin des cages était grand ouvert (67′)

Dimitri Payet (7) : décisif car sa frappe lointaine entraîne le second but de Giroud, et son corner dévié trouve la tête de Koscielny pour le 3-0. Précieux sur coups de pied arrêtés autant que dans le jeu. A la mi-temps, il a été remplacé par un Anthony Martial (6) très percutant mais beaucoup moins efficace.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire