France – Pérou (1-0) : les notes

Deuxième match de la Coupe du Monde. Pour la deuxième fois, l’équipe de France gagne. Mais pour la deuxième fois, la manière est portée disparue. Alors ne nous enflammons pas, et espérons que les Bleus sauront enfin passer la seconde dès les huitièmes de finale.

Les notes :

Hugo Lloris (6) : une prestation solide. Oubliées, les inquiétudes d’avant le Mondial. Lloris s’est racheté de ses contre-performances en sauvant notamment les siens sur un tir de Guerrero (31′). Il est impuissant lorsqu’une frappe lointaine échoue sur sa barre, mais il est parvenu à garder sa cage inviolée.

Benjamin Pavard (5) : en difficulté, il a su contenir tant bien que mal les assauts péruviens sur son côté. Mais cela s’est fait au prix d’un apport offensif qui aurait pu être très intéressant.

Raphaël Varane (6) : une copie solide, ponctuée d’une tête sur corner, fuyant de peu le cadre. Il dégage de l’assurance.

Samuel Umtiti (5) : moins serein que Varane, il a essayé de s’appliquer à la relance, mais il est pris en défaut par Guerrero sur un crochet pourtant évitable. Heureusement, sans conséquences…

Lucas Hernandez (6,5) : un des meilleurs Bleus depuis quelques semaines, et ça se confirme encore. Son activité intense sur le côté gauche montre qu’il n’a pas grand chose à envier à Benjamin Mendy…

N’Golo Kanté (7) : moins en vue ces derniers temps, Kanté a tenu à rappeler que le patron au milieu, c’est lui. C’est grâce à l’intensité de son activité que les assauts péruviens, en seconde période, ont pu être contenus. Il est indispensable.

Paul Pogba (6,5) : la “Pioche” a confirmé après son bon match face à l’Australie. Abnégation, percées balle au pied, autant de qualités qui ont permis au Mancunien de donner une impulsion au jeu des Bleus. Son association avec N’Golo Kanté a permis de répondre au défi physique péruvien. Remplacé à la 89e par Steven Nzonzi (non noté).

Kylian Mbappé (6,5) : de gros efforts de percussion, de pressing, et une recherche systématique de failles à l’intérieur du mur péruvien. Mbappé a été récompensé par un but, en poussant le ballon dans le but vide après une frappe d’Olivier Giroud (34′). Remplacé à la 75e par Ousmane Dembélé (non noté), qui a eu peu de temps pour se mettre en valeur.

Antoine Griezmann (4) : une frappe renvoyée par Gallese, le portier péruvien (16′). Et c’est tout. Fantomatique une fois de plus, le joueur de l’Atlético devra montrer autre chose en huitièmes de finale. Remplacé par Nabil Fekir (non noté) à la 81e.

Blaise Matuidi (4,5) : on attendait beaucoup de lui dans ce match-là. Sa capacité à casser les lignes devait être un atout face au bloc compact péruvien. Finalement, c’est Pogba qui a rempli ce rôle. Matuidi s’est mué en ailier, sans pour autant réaliser de grandes différences.

Olivier Giroud (5,5) : un rôle de pivot indispensable pour tenir le ballon dans les rangs serrés de la Blanquirroja, et combiner avec ses coéquipiers. C’est d’ailleurs d’une de ses frappes que vient le but français.

A propos de Benjamin Mondon 183 Articles
Des analyses parfois aussi improbables qu'un mélange entre Ronaldinho et Cheick Diabaté.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire