France – Roumanie : les notes des Bleus

C’est parti ! Pour l’ouverture de son Euro, la France a bien galéré contre une solide équipe de Roumanie. Après une première période tendue et disputée, Giroud a profité d’une mauvaise sortie du gardien Tatarusanu pour ouvrir la marque (57′). Huit minutes plus tard, la Roumanie allait profiter d’une faute de Patrice Evra pour recoller au score sur penalty et gérer le match nul qu’elle espérait. C’était sans compter sur le sauveur des Bleus, Dimitri Payet, qui offre aux Bleus trois précieux points d’un coup de canon magistral dans les derniers instants de la partie (89′).

Les notes :

Hugo Lloris (6) : une parade réflexe décisive au bout de quatre minutes de jeu qui préserve les Bleus d’une entame catastrophique. Lloris ne peut en revanche pas faire grand chose sur l’égalisation de Stancu, même s’il reste indécis au moment de la frappe du Roumain.

Bacary Sagna (5,5) : pas un match très facile pour le joueur de City, au duel avec Stancu. Mais le défi a été relevé. Avec une qualité de centre qui s’améliore sans cesse.

Adil Rami (5) : une partie contrastée. Beaucoup de difficultés au tout début de la rencontre, avec quelques mésententes qui ont animé sa première mi-temps. Plus rassurant pendant le deuxième acte.

Laurent Koscielny (5,5) : pas flamboyant, pas exempt de tout reproche. Mais solide. Et c’est bien là ce qu’on lui demande.

Patrice Evra (3,5) : un trop plein d’envie sacrifié sur l’autel de la médiocrité. Le respect des consignes était là, mais il manquait l’application. Beaucoup trop de duels en un contre un perdus, avec à la clé cette faute sur Stanciu qui amène le penalty de l’égalisation roumaine. Evra a été le maillon faible d’un côté gauche à la peine.

Paul Pogba (5) : appliqué mais trop discret. C’est bien dommage car c’est sur ce type de matchs qu’on attend un coup de génie de la part du joueur de la Juve. Remplacé par un Anthony Martial (non noté) lui aussi peu en vue, à la 77ème minute.

N’Golo Kanté (6) : plus en difficulté que sur ses précédents matchs internationaux. Mais la sentinelle des Bleus s’est montrée appliquée et a pris la responsabilité de l’animation du jeu au milieu. Le métronome des Bleus ne déçoit jamais.

Blaise Matuidi (4,5) : tétanisé par l’enjeu ou par David Guetta ? On ne le saura jamais mais le joueur du PSG n’a jamais semblé à l’aise ce soir au Stade de France. Imprécis, il a perdu beaucoup trop de ballons.

Antoine Griezmann (4,5) : deux belles occases. La première, un peu bizarre mais immanquable, à deux mètres de la cage de Tatarusanu, vient heurter le premier poteau après un bon centre de Sagna (14′). La deuxième, une reprise de volée, fuit de peu le cadre. Un danger insuffisamment apporté sur les cages roumaines. Remplacé par un Kingsley Coman (5) aux jambes de feu mais guère plus en vue.

Olivier Giroud (6) : en première mi-temps, il a essayé tant bien que mal de lancer Griezmann à coup de déviations, mais ce rôle de pivot n’a pas eu les effets espérés. Alors, le Gunner a fait ce qu’on attendait de lui : mettre de l’impact, devancer Tatarusanu et inscrire le premier but de l’Euro 2016 de la tête, sur un centre de Payet (57′). En dehors de ça, quelques occasions, mais surtout des sifflets qui se taisent.

Dimitri Payet (8) : le héros français de la soirée. Il a essayé d’aller de l’avant dès la première période, mais c’est dans le second acte qu’il a explosé. D’abord avec un service en or pour l’ouverture du score de Giroud. Ensuite, avec CETTE frappe qui vient délivrer les Bleus au moment parfait, alors qu’on se dirigeait vers un score de parité (89′). Le Hammer est le véritable génie qu’il manquait à l’équipe de France. Remplacé juste après par Moussa Sissoko (non noté) sous l’ovation du Stade de France.

BONUS :

David Guetta (4) : un match à domicile décevant et mal négocié, et une association avec Will.i.am à retravailler à l’entraînement. Bang my head.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire