Gomis, c’est quoi le problème ?

A l’image de nombreux clubs de ligue 1, l’Olympique Lyonnais a commencé sa tournée de matchs de préparation. Le groupe rhodanien s’est rendu à Tignes, groupe dont ne fait pas parti l’attaquant français Bafétimbi Gomis.

En froid avec son président Jean Michel Aulas ainsi qu’avec sa direction, l’international de retour de tournée avec les Bleus a été mis sur la liste des transferts malgré ses nombreuses déclarations où il affirmait vouloir continuer de jouer pour le septuple champion de France. Dans ces conditions, nous sommes donc en droit de nous demander les raisons de cette éviction. Le problème est simple : l’Olympique Lyonnais possède à ce jour deux attaquants aux profils proches et aux salaires élevés que sont Gomis et Lisandro Lopez. Et il semblerait que l’ensemble du club ait choisi de garder l’argentin plus vieux de quatre ans que son rival (31 ans) et qui n’a jamais su retrouver son ratio but impressionnant de Porto plutôt que “Bafé”, meilleur buteur du club cette saison et meilleur buteur de ligue 1 encore en activité.  Gomis, en contrat jusqu’en juin 2014, ne s’est pas vu offrir de prolongation. Le club est donc dans l’obligation de vendre l’ancien stéphanois sous peine de le voir partir libre la saison prochaine. Mais à qui ?

Plusieurs clubs se sont montrés interessés par le profil de l’ancienne panthère du Chaudron. On pense à Fulham qui cherche un remplaçant au croate Mladen Petric (libre de tout contrat et qui a eu peu de chances de s’illustrer cette saison en Premier League) pour épauler le vieillissant mais toujours talentueux Dimitar Berbatov (33 ans). Mais la vente du club par son propriétaire a mis les rumeurs de transferts au second plan pour les résidents de Craven Cottage. La Fiorentina était également venu aux nouvelles pour attirer Gomis sur les pelouses de série A. Mais les dirigeants ont choisi la piste Mario Gomez (ex-Bayern) pour préparer l’après Jovetic. La piste la plus récente en date est lié à la déclaration du dirigeant stéphanois Bernard Caïazzo qui affirmait qu’il voyait bien la panthère rugir de nouveau à Geoffroy Guichard. Un Brandao à l’avenir un certain et Aubameyang parti chez le vice champion d’Europe en titre pourraient bien concrétiser cette piste si l’attaquant consent a baisser son salaire pour rentrer dans le “salary-cap” du club du Forez.

En attendant, le numéro 18 est toujours lyonnais et reste à l’écart du groupe professionnel, situation qui a fait réagir de nombreux joueurs sur les réseaux sociaux comme son ancien partenaire Jérémie Janot, Blaise Matuidi ou encore André Ayew

 Tweets de soutien à Bafetimbi Gomis

Et bien que son rendement et son style de jeu sur le terrain ne sont pas toujours apprécié par les supporters, l’attitude de Bafétimbi Gomis a toujours été exemplaire sur et en dehors du terrain. C’est pourquoi l’ensemble de l’équipe de la Papinade espère qu’il retrouvera un club au plus vite et qu’il puisse continuer à faire trembler les filets comme il le fait saison après saison.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire