Gonçalo Guedes en avance sur son temps

Il est désigné par les membres du club portugais comme la pépite en devenir du club. Gonçalo Guedes s’apprête ce soir à découvrir l’ambiance d’un derby de Lisbonne dans la peau de l’équipe première. Tout ça à 18 ans. 

Titulaire dans l’équipe réserve à 17 ans, international portugais u19, u20 et espoirs, finaliste de la Ligue des Champions pour les moins de 19 ans, premier match avec l’équipe première à 18 ans, c’est peu dire que Gonçalo Guedes est un joueur qui est en avance sur son temps. À tel point qu’en Avril dernier, la direction lisboète a décidé de prolonger sa pépite jusqu’en 2018 avec une clause libératoire à 60 millions d’euros alors qu’il n’avait joué que 34 minutes en Liga NOS. Cette saison, il a déjà joué 6 matchs de championnat dont 4 en tant que titulaire et 3 matchs de Ligue des Champions. Capable de dépanner sur le côté droit laissé libre depuis la blessure de Salvio, l’attaquant de pointe de formation dispose d’une vitesse de pointe et d’une technique largement au dessus de la moyenne. Rui Vitoria, coach depuis Juillet est déjà sous le charme de son numéro 20, comme il le dit après le premier but de Guedes il y a un mois face à Paços : “Gonçalo Guedes est un joueur de qualité, comme beaucoup au Benfica. Son match aujourd’hui est très bon avec une passe et un but mais le football ce n’est pas que des stats. Il doit continuer à travailler, et progresser sur beaucoup de choses. Mais bien sur que c’est un plaisir de voir jouer des joueurs jouer de cette façon”. Un temps de jeu et des performances qui lui ont permis d’être appelé avec les espoirs portugais pour la  première fois de sa carrière lors de la dernière trêve internationale.

La formation portugaise enfin valorisée

Souvent décrié pour former des jeunes sud-américains afin de les revendre plus cher au détriment de ses jeunes, le football portugais a récemment décidé de changer sa réflexion. Le fair-play financier, la dette des gros clubs et cette volonté ont fait que de nombreux jeunes ont trusté les XI titulaires des gros clubs portugais comme William Carvalho, Adrien Silva et Gonçalo Guedes. Des joueurs formés au club qui vont s’affronter ce soir et rajouter une dimension à un derby qui avait perdu un peu de son charme avec des effectifs qui changeaient chaque année. C’est par ses mots que le jeune ailier de Benfica, qui a fait toutes ses classes dans l’académie lisboètes, a défini le derby de ce soir : “le match contre le Sporting sera très difficile, d’autant plus que c’est un derby. Nous allons bien travailler durant la semaine et essayer d’exécuter ce que le coach veut”. Celui qui sera probablement titulaire pour son premier derby, aura la pression de représenter le renouveau de la formation portugaise aux yeux de tous et de montrer que les clubs portugais peuvent également former des joueurs offensifs de haut niveau. À lui de confirmer son très bon début de saison, et de faire gagner son club afin de déjà s’installer dans le cœur des supporteurs Benfiquista.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire