Justin Teste

Alors que le premier gros choc de la Liga va avoir lieu ce samedi entre l’Atlético et le Barça, les matelassiers vont pouvoir compter sur un Antoine Griezmann très en forme. Le meilleur buteur français de la saison dernière est apparu très à l’aise durant la trêve internationale et semble avoir les épaules pour assumer le rôle de leader d’attaque des champions d’Espagne 2014.

« Pour moi, Griezmann peut atteindre le top niveau mondial ». Ces louanges envers l’attaquant français sont l’oeuvre de son coach à Madrid, Diego Simeone. Le technicien argentin qui avait mis Griezmann sur le banc durant toute la première partie de la saison dernière au profit de Raul Garcia et Mario Mandzukic en a fait aujourd’hui un leader d’attaque. En effet Simeone explique dans Marca « qu’Antoine a franchi un nouveau palier la saison dernière. C’est aujourd’hui notre atout offensif numéro 1 et il a réussi à répondre aux attentes à chaque match ou presque. Tout ça fait de lui un grand joueur et je suis certains qu’il peut aller plus haut, il est fantastique ». Simeone qui en demande toujours plus à ses joueurs ne fait pas d’exception avec Griezmann puisque ce dernier se voit recadrer à chaque fois qu’il néglige un travail défensif ou de pressing, ce sont d’ailleurs les déclarations datant de l’année dernière qui avaient fait office d’électrochoc pour le natif de Mâcon. Son coach l’avait invité à « devenir un homme sur le terrain ».

« Je veux rejoindre Messi et Ronaldo »

Troisième meilleur buteur de Liga la saison dernière avec 22 réalisations, le français sait le chemin qu’il lui reste à parcourir pour pouvoir rivaliser avec les deux extraterrestres du championnat espagnol. « Oui je veux rejoindre Messi et Ronaldo. C’est ce que je veux, je travaille dur pour y arriver ». Le chemin sera encore long puisque le portugais et l’argentin ont respectivement inscrit 48 et 43 buts rien qu’en championnat la saison dernière, soit plus du double de Griezmann. Seulement le français reste en constante progression, 16 buts il y a 2 ans avec la Sociedad, 22 l’année dernière avec l’Atletico en ne jouant que très peu lors de la première partie de la saison. Depuis le début de l’année 2015, le français s’est plié aux ordres de Simeone, et cela se sent, 16 buts sur la phase retour, et un début de saison très intéressant puisqu’il a été décisif dès la première journée face à Las Palmas avec un coup franc direct. Des prestations qui lui ont permis de remporter le trophée du meilleur joueur du mois d’Août.

Désirant être le meilleur, Griezmann livre un petit secret lors d’une interview pour une radio espagnol, « chaque fois que je commence une saison, je dis que je veux améliorer mon nombre de buts, de passes décisives, de matchs joués. Je ne sais pas exactement  combien de buts je marquerai, mais je veux marquer plus de 22 buts en Liga ou plus de 25 toutes compétitions confondues ». Une volonté de s’améliorer qui a fait de lui un élément indispensable autant en club qu’avec le maillot bleu.

Si ses prestations sont parfois critiquées, il ne faut pas oublier que le jeune français est le seul qui amène du mouvement et de la technique. Formé en Espagne car rejeté en France, Griezmann a très tôt été formé au jeu en mouvement, au dédoublement, et à la notion de technique. Aujourd’hui avec ses deux matchs face au Portugal et à la Serbie, il a montré à tout le monde que c’était lui qui devait être titulaire et dépositaire du jeu de l’Equipe de France.

Alors à l’heure de jouer le premier gros match du championnat espagnol, nul doute que beaucoup de regards seront braqués sur lui, mais ça il s’en moque car personne ne connaît réellement ses limites.