Hakan Çalhanoğlu le canonnier de Leverkusen

hakancalhanoglu_10numara_leverkusen_640x360B
Hakan Calhanoglu lors de sa signature au Bayer Leverkusen.

Jeune milieu offensif de grand talent, Hakan Calhanoglu fait partie de l’équipe peu expérimentée que forme le Bayer Leverkusen. Sa frappe de balle monstrueuse a déjà fait quelques victimes.

Né à Mannheim en Allemagne, Hakan Calhanoglu a fait toutes ses classes avec les équipes de jeunes turcs et est un international A pour la Turquie. Il termina sa formation au Karslruher SC, où il a également fait ses débuts professionnels en 2.Bundesliga. Repéré par les scouts de Hambourg, il est recruté par le club allemand pour pas moins de 2,5M€ alors que le turc n’a que 18 ans ! Deux saisons plus tard, dont une seule disputée sous le maillot de Hambourg, le milieu offensif quitte déjà le club pour la coquette somme de 14M€ ! Direction le Bayer Leverkusen.

“Juninho, mon modèle”

Vivement critiqué par les supporters de Hambourg à cause de sa déclaration lors de l’annonce de son transfert (“Je peux enfin franchir une étape, disputer la Ligue des Champions et les premières places de Bundesliga), Hakan Calhanoglu est un phénomène dans le championnat allemand, entre tradition et nouveauté. Vif, rapide et technique, le milieu de terrain, avec son petit gabarit, contraste avec les idées reçues que les fans de football se font des joueurs allemands. Néanmoins, l’international turc dispose d’une frappe de balle monstrueuse, dans la plus pure tradition des Michael Ballack ou Lothar Matthaüs. Très précieux sur coups de pied arrêtés, notamment sur coups francs, Hakan Calhanoglu se dit inspiré par Juninho, regardant de nombreuses vidéos de l’ancien lyonnais sur YouTube, qu’il considère comme le meilleur tireur de coups francs de l’histoire. En effet, sa frappe de balle rappelle un peu celle du brésilien, surtout son extraordinaire but de 41 mètres face à Dortmund. A l’instar de son modèle, l’international turc a déclaré à bundesliga.com s’entraîner “chaque jour” dans ce domaine car “si vous ne le faîtes pas, vous oubliez votre technique de frappe”.

Créatif mais pas assez influent

Le rôle de numéro 10 est bien moins important depuis quelques années mais les entraîneurs aiment toujours évoluer avec un joueur occupant ce poste. Si la pression sur les épaules des milieux offensifs est moindre, il n’en reste pas moins qu’ils doivent être les dépositaires du jeu de leur équipe. Arrivé cet été au Bayer Leverkusen, le joueur de 20 ans n’a pas encore une influence énorme sur l’animation offensive du club. Hakan Calhanoglu n’en reste pas moins un créateur de jeu extraordinaire et son potentiel est immense. Aux côtés de Julian Brandt ou Karim Bellarabi, les trois joueurs forment un trio offensif plein d’avenir. Son entraîneur compte sur son milieu offensif et lui fait savoir en l’ayant titularisé à chaque match depuis le début de saison. Joueur doué techniquement, c’est un plaisir de le voir évoluer sur un terrain alors quand il plante un coup franc de quarante mètres ce n’est que du bonus…

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire