Sébastien Girard

Arrivé avec l’étiquette de relève de Mario Götze, Henrikh Mkhitaryan a tardé à trouver sa place au Borussia Dortmund. Puis Thomas Tuchel est arrivé et son quotidien est devenu bien plus simple.

Henrikh Mkhitaryan - Dortmund

Critiqué par les médias et les supporters pour son manque d’efficacité, l’Arménien traînait difficilement sa peine sur les pelouses de Bundesliga la saison dernière. Volontaire et généreux, le milieu offensif parvenait à se retrouver régulièrement face au gardien adverse, mais la réussite l’a fui, à l’image de son équipe. Si la saison du Borussia Dortmund aurait pu être de bien meilleure facture si Henrikh Mkhitaryan avait remporté ces duels, il serait réducteur de résumer les difficultés des Jaune et Noir à cela. Mais force est de constater que le changement d’entraîneur et les tours préliminaires d’Europe League ont permis à l’Arménien et à ses coéquipiers de rappeler à l’Europe entière que le BVB n’est pas mort.

Juste Henrikh Mkhitaryan

Transféré du Shakhtar Donetsk au Borussia à l’été 2013, contre 24M€, avec l’objectif de remplacer Mario Götze retourné vers ses amours de jeunesse (comprendre le Bayern Munich), le fils de l’ancien international arménien Hamlet Mkhitaryan a eu du mal à assumer ce statut. Les fans du Signal Iduna Park comptent sur lui pour épauler les stars Marco Reus et Robert Lewandowski à porter ce Borussia Dortmund si enthousiasmant. Après une première saison encourageante (13 buts, 10 passes décisives en 46 rencontres), la suivante sera bien plus compliquée. Jürgen Klopp décide de mettre les voiles en juin et de laisser les rênes à Thomas Tuchel. Une forme de renaissance pour le BVB qui avait besoin de nouvelles idées.

Henrikh Mkhitaryan semble transformé dès les premières rencontres de la saison. Libéré du poids d’une saison plus que difficile à vivre, l’Arménien s’éclate sur le terrain et, surtout, retrouve le chemin des filets. Il commence par un triplé face à Wolfsberg, en Europa League, avant de claquer un doublé face au redoutable Borussia Mönchengladbach en ouverture de la saison de Bundesliga. Au total, le milieu offensif a déjà inscrit 9 buts et donné 8 passes décisives, et fait mieux que lors de l’intégralité de l’exercice précédent (5 réalisations, 7 assists). Pour Thomas Tuchel, son joueur a retrouvé la confiance grâce au travail effectué durant l’été. Soutenu par son entraîneur, le numéro 10 retrouve les qualités qui ont fait de lui la terreur du championnat ukrainien sous les couleurs du Shakhtar.

Favori de l’Europa League

Après une saison ratée, les Jaune et Noir reprennent le costume de principal concurrent du Bayern Munich en Championnat. Les hommes de Tuchel, suite à leur match nul face à Darmstadt le weekend dernier, comptent déjà deux longueurs de retard sur les Bavarois avant le choc entre les deux équipes ce weekend. Surtout, le BVB se rend à Thessalonique, pour affronter le PAOK ce soir en Europa League. Après une victoire à domicile face au FK Krasnodar (2 – 1), le Borussia Dortmund doit confirmer son statut de favori de la compétition. Avec un Henrikh Mkhitaryan en pleine forme, entre autres, les Jaune et Noir ont les armes pour remporter cette C3. Avant d’espérer mieux, à l’instar de l’Atlético Madrid ?