Heung-Min Son, une carrière en danger

Heung-Min Son, meilleur joueur sud-coréen et pièce essentielle du collectif de Tottenham, pourrait voir sa carrière prendre un sacré coup d’arrêt. Tout cela, à cause d’une loi sud-coréenne obligeant les hommes de moins de 28 ans à effectuer un service militaire de presque deux ans.

Quoi de mieux, pour un fan de Cristiano Ronaldo, que de recevoir un surnom lié au génie portugais ? Pas grand-chose. C’est ce qu’Heung-Min Son a vécu à l’automne 2014 lorsque ses coéquipiers du Bayer Leverkusen l’ont renommé “Sonaldo”. “Je suis très heureux d’avoir ce surnom puisque Cristiano Ronaldo est mon modèle“, a révélé Heung-Min Son, à l’époque. Comme le Lusitanien, il évolue sur l’aile gauche et, lui aussi, a un appétit certain pour le but. Mais le numéro 7 de Tottenham pourrait voir sa carrière prendre un sacré coup d’arrêt. En Corée du Sud, les jeunes de moins de 28 ans doivent effectuer leur service militaire, qui dure au minimum 21 mois – la durée dépendant du corps d’armée choisi. Et les sportifs professionnels ne sont pas exemptés, même le Sud-Coréen le plus cher de l’histoire (30 millions d’euros).

Heung-Min Son compte sur un exploit de la sélection

La Coupe du Monde a donc une saveur bien particulière pour le Spur de Tottenham. Le gouvernement sud-coréen peut, à son appréciation, autoriser des sportifs à ne pas réaliser ce service militaire. Pour cela, il faut réaliser un exploit, comme une médaille olympique ou un titre de champion du monde. Les derniers footballeurs sud-coréens à avoir été exemptés sont les vainqueurs des Jeux Asiatiques de 2014, une compétition pour laquelle Heung-Min Son n’a pas été autorisé à participer par son club d’alors, le Bayer Leverkusen. En 2002, les héroïques demi-finalistes sud-coréens ont, eux aussi, été exemptés de ce service militaire, payé à peine plus de 120 euros par mois.

L’ailier aux 21 buts en sélection n’a plus que deux chances pour échapper à cette tâche : la Coupe du Monde, donc, mais aussi les Jeux Asiatiques qui se déroulent en août et en septembre. Seuls trois joueurs de plus de 23 ans peuvent être sélectionnés et Heung-Min Son pourrait être l’un d’eux. “Je le sélectionnerai, à moins d’une situation spéciale“, a déclaré Hak-Bum Kim, sélectionneur des U23 Coréens. Pour cela, il faut encore l’accord de Tottenham. Selon The Guardian, le club londonien considérerait de le laisser partir pour les Jeux Asiatiques cet été. Débuter la saison sans un joueur ayant compilé 18 buts et 11 passes décisives la saison dernière sera préjudiciable pour la bande à Harry Kane mais moins que de le voir rentrer au pays pendant près de deux ans.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire