Il y a 20 ans, Suker abattait l’Italie à Palerme

Cela fait quelques années que la Croatie est indépendante. Après avoir eu l’accord de l’UEFA, la Croatie prend part aux éliminatoires de l’Euro 1996. Dans un groupe avec l’Italie, l’Ukraine et la Lituanie, la Croatie démarre fort et gagne ses 3 premiers matchs. Emmenés par Suker, Prosinecki et Boban, la Croatie s’avance à Palerme avec 5 points d’avance sur son adversaire. Récit du match qui a révélé la Croatie au niveau international.

Tout beau, tout nouveau

16 Novembre 1994, 20h30 à Palerme, Joel Quiniou l’arbitre français donne le coup d’envoi d’un match qui entamera la série noire de l’Italie face à la Croatie. Arrigo Sacchi, entraineur de l’Italie, aligne un 11 avec Maldini, Costacurta, Roberto Baggio en mettant Simone ou encore Di Matteo sur le banc. Dans un début de match assez fermé, les 2 équipes se craignent, et le jeu s’en ressent, peu d’occasions, seul le carton jaune de Jarni après seulement 1 minute de jeu fait office de divertissement dans un match bien terne. Peu aidé par un Pagliuca, loin d’être en forme, l’Italie subit le jeu et craque à la 32ème minute. Sur un long centre venu de la droite et dévié par Jurcevic, Suker est au second poteau, contrôle de la poitrine et fusille Pagliuca d’une demi volée du pied droit et fait taire le stade Renzo Berbera de Palerme. Suite à cette ouverture du score, l’Italie est obligé de se découvrir et subit les contre croates, au point d’être même à deux doigts de se prendre le 2ème quelques minutes après. Zuite à ça, Joel Quiniou renvoie tout le monde aux vestiaires.

Suker, pour le 1-0
Suker, pour le 1-0

Suker fait sauter la banque

La 2ème mi-temps repart sur un rythme de sénateur et les 2 équipes ne se livrent pas. Suite à une énième perte de balle côté Italien, Brajkovic envoie une transversale douteuse que Suker récupère tant bien que mal avant de faire danser Maldini sur un grand pont, et envoyer une frappe que Pagliuca détourne tant bien que mal. Après une petite réaction sur un coup franc de Baggio, l’Italie se fait une nouvelle fois surprendre, un corner frappé au second poteau, Pagliuca se troue une nouvelle fois, renvoie la balle sur Stimac qui l’a remet en une touche sur Suker, seul au point de penalty, qui propulse de la tête  le ballon au fond des filets pour permettre à la Croatie de mener 2-0. Le match devient haché, seul Baggio arrive à surnager dans une équipe d’Italie bien terne. L’entrée de Donadoni et de Di Matteo change un peu la physionomie du match et Baggio vole la balle du 2-1 à Casiraghi après que celui-ci ait dribblé le gardien. Dino Baggio, frère de Roberto, parviendra à réduire le score à la 89ème suite à un coup franc dévié par Panucci. L’Italie s’inclinera finalement 2-1, et verra la Croatie s’envoler en tête du groupe, les 2 équipes se qualifieront finalement pour l’Euro 1996.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire