Indice UEFA : tout repose sur Paris et Monaco

  Lille-porto-une_resultat

C’est à la Une de tous les médias nationaux ce matin. Après l’élimination de Lille hier soir lors du tour préliminaire de la Ligue des Champions face à Porto, la France est une nouvelle fois en mauvaise posture à l’indice UEFA. Si la saison n’est bien évidemment pas encore terminée la situation est problématique. Provisoirement, notre pays glisse à la 7e place du classement UEFA, dépassé par la Russie et le Zénith Saint-Pétersbourg, large vainqueur du Standard de Liège hier (3-0). Surtout que Lyon et Saint-Etienne ne sont pas en ballottage favorable pour inverser la tendance avant leurs matchs retours ce soir

Une seule place de perdue mais de lourdes conséquences… Si la donne devait rester la même en fin de saison, la France n’enverrait plus que deux équipes en Ligue des Champions et le deuxième du championnat devra éviter les pièges du tour préliminaire que Lille n’a pas su passer cette année. Concernant l’Europa League, la France enverrait un représentant supplémentaire puisqu’elle resterait sur six places européennes dans tous les cas. Seulement là aussi, les clubs tricolores devront faire face à des parcours semés d’embûches car ils auraient un tour préliminaire de plus à disputer.

zenit

Toutefois, il est peut être encore un peu tôt pour tirer le signal d’alarme. Les situations de Saint-Etienne et Lyon sont évidemment problématiques, au même titre que celle de Lille mais la France n’a pas encore joué ses principaux atouts. On peut en effet légitimement espérer un beau parcours du PSG en Ligue des Champions qui pourrait faire remonter la côte tricolore. L’AS Monaco semble aussi être équipé pour ramener quelques points dans l’escarcelle française. Et il ne faut pas non plus oublier que Lille a été repêché en Ligue Europa et aura donc une chance de se rattraper sur la scène européenne alors que Saint-Etienne et Lyon ne sont pas encore éliminés…

Les Russes pas si biens

Quant aux Russes, si le Zénith s’est qualifié avec brio pour rejoindre le CSKA Moscou, les clubs sont en eux aussi en ballottage défavorable en Europa Ligue. Tenu en échec à domicile (2-2), le Dynamo Moscou de Valbuena va devoir renverser la vapeur sur le terrain de l’Omonia Nicosie. Le Lokomotiv Moscou lui n’a pu faire mieux que le nul sur la pelouse de l’Apollon Limassol, toujours en Chypre (1-1) alors que le FK Rostov s’est incliné sans marquer en Turquie dans le stade du Trazbonspor (2-0) et le FK Kradosnar aura fort à faire face à la Real Sociedad, après sa défaite à l’aller (1-0).

Et, de toute façon aucun des représentants russes ne possède un indice suffisant pour bénéficier d’un début de parcours abordable en Europa Ligue. Au même titre que Guingamp, c’est vrai.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire