Inter Milan : De Boer débarque avec ses idées

Après six saisons passées à l’Ajax Amsterdam, Franck De Boer débarque à l’Inter Milan pour sa première expérience de coach hors de son pays. Le Néerlandais arrive avec des idées de jeu originales qui en font un des tacticiens à suivre cette saison.

Inter De Boer

Racheté à 70% par des investisseurs chinois cet été, l’Inter Milan espère retrouver les sommets de la Serie A qu’elle a quitté depuis sa formidable saison 2010. Les récents mandats de Walter Mazzarri et Roberto Mancini n’ayant pas laissé un souvenir impérissable aux fans nerazurris, c’est avec un certain espoir que débute cette saison 2016-2017. Franck De Boer n’est en effet pas arrivé tout seul à Milan : Antonio Candreva a quitté la Lazio pour 22 millions d’euros, Marcelo Brozovic et Christian Ansaldi ont signé pour respectivement cinq et six millions d’euros, tandis que Ever Banega arrivé libre depuis Séville constitue l’une des belles affaires de ce mercato. Fort de ce mercato intéressant De Boer compte bâtir une équipe ambitieuse dans le jeu, organisée dans un système à trois défenseurs.

Un ambitieux 3-5-2

A l’occasion de la première journée de championnat face au Chievo Verone, l’ancien joueur du Barça alignait une charnière composée de Joao Miranda, du latéral droit Danilo D’Ambrosio et d’Andrea Ranocchia. Pour suppléer cette défense, Gary Medel et Geoffrey Kondogbia étaient positionnés en double pivot, tandis que Yuto Nagatomo et Antonio Candreva étaient chargés du rôle d’homme de couloir. Enfin Ever Banega, positionné en meneur de jeu, avait pour tâche de servir Mauro Icardi et Éder. Résultat : une défaite 2-0 qui souligne les nombreux progrès à faire pour les Milanais. Défensivement, tant la charnière est apparue en difficulté face aux rares offensives du Chievo. Offensivement, la circulation du ballon ayant été trop lente et timide pour espérer inquiéter véritablement les adversaires du soir. Surtout il faudra trouver un équilibre dans ce 3-5-2, Candreva et Nagatomo n’ayant pas réalisé un retour défensif assez rapide sur les phases de transition.

Un onze encore en construction

S’il faudra du temps pour que le système de jeu soit parfaitement huilée, De Boer devra également procéder à des choix. Ranocchia et D’Ambrosio pourraient voir Jeison Murillo et surtout Christian Ansaldi prendre leur place au sein de la charnière. Ce dernier possède le profil idéal pour évoluer au sein d’une défense à trois : il est un latéral gauche capable d’évoluer au centre. Au milieu de terrain Geoffrey Kondogbia devra faire mieux pour garder sa place de titulaire, Marcelo Brozovic ayant réalisé de belles performances durant l’Euro. Surtout, De Boer espère recruter le portugais Joao Mario d’ici la fin du mercato. Dernier point faible de l’Inter, le poste de milieu gauche, où Nagatomo ne livre pas assez de garanties pour une saison en tant que titulaire. La titularisation d’Ivan Perisic à ce poste étant risquée défensivement, le Turc Caner Erkin pourrait s’emparer de la place de titulaire, lui qui est arrivé libre cet été en provenance du Fenerbahce. Ainsi Franck De Boer semble disposer d’assez d’options pour étoffer son 3-5-2. Qualifié en Europa Ligue, le technicien néerlandais a l’occasion de réaliser une belle épopée, à même de redonner le sourire aux fans intéristes. Mais c’est bien en Serie A que De Boer fera ses preuves : le podium apparaît comme l’objectif du club cette saison.

2 Comments

Laisser un commentaire