Liverpool – PSG (3-2) : l’interview lunaire d’Adrien Rabiot

Rabiot prend une nouvelle fois son monde à contre-pied.

Le PSG a déçu ses supporters et bon nombre d’observateurs du football en s’inclinant hier soir à Anfield. Si le score (3-2) témoigne d’une partie relativement disputée, les lacunes de Paris au milieu de terrain ont été mises en lumière. Des défaillances trop importantes pour que le PSG puisse l’emporter. Mais, pour Adrien Rabiot, l’essentiel n’est pas là dans cette première journée de poule de Ligue des Champions.

En premier lieu, au micro de RMC, le milieu parisien évoque la “très bonne deuxième période” de son club. Qui a passé l’essentiel de son temps, au cours de cette seconde mi-temps, à subir les assauts des Reds…

Mais, comme si ce constat n’était pas assez déroutant, Rabiot en a remis une couche. “Évidemment qu’on est déçu, mais il y a du positif dans tout ça. On a respecté les consignes, on les a mis en difficulté sur des contre-attaques, malheureusement on prend ce but à la fin, alors qu’on avait bien défendu jusqu’ici. On les a vus arriver en finale de Ligue des Champions la saison dernière, ce n’est pas pour rien. Ça s’est joué dans les dernières secondes. On a été bon, même au milieu avec des joueurs qui ne jouent finalement pas à ce poste. Je pense qu’il faut féliciter tout le monde.” Alors que le PSG ambitionne une fois de plus de jouer le titre, pas sûr que les fans félicitent les joueurs à leur retour d’Angleterre.

Et si, en fait, Adrien Rabiot ne vivait pas sur la même planète que nous ?

A propos de Benjamin Mondon 183 Articles
Des analyses parfois aussi improbables qu'un mélange entre Ronaldinho et Cheick Diabaté.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire