Isco, un avenir en pointillés ?

Le nom de Francisco Román Alarcón Suárez ne vous dit peut-être rien… Et c’est normal. Pourtant, Isco, car c’est bien du jeune prodige de Malaga dont on parle, affole toutes les grandes écuries européennes de Manchester City à Chelsea, en passant par le Bayern. Cependant, il semblerait que le Real Madrid soit en pôle position pour parvenir à décrocher la signature du talentueux espagnol qui dispute actuellement l’Euro des moins de 21 ans avec la sélection nationale. Ainsi, au nord de Tel-Aviv (Israël) se mijote peut-être l’un des transferts de la saison. Le jeune Isco a ainsi affirmé qu’il “prendrait une décision à propos de son avenir à la fin des championnats d’Europe”. Le  Golden Boy 2012 (ndlr : trophée du meilleur joueur européen de moins de 21 ans) qui a décidé de s’octroyer un congé bien mérité à Ibiza à partir de jeudi prochain et souhaiterait donc être fixé au plus vite sur son avenir et s’il est “fier de l’intérêt que lui porte le Real Madrid, il souhaite avant tout jouer”. Or, c’est bien ce que pourrait lui assurer Manuel Pellegrini qui est devenu officiellement le coach des Citizens alors que l’agent de l’entraîneur espagnol avait négocié avec City à propos de l’arrivée d’Isco. En effet, l’ancien coach de Malaga qui a donc vu évoluer Isco sous ses ordres a été qualifié de “père footballistique” par l’intéressé.  Cependant, le 22 Mai dernier, le père du jeune prodige et son avocat étaient bien dans les bureaux de José Angel Sanchez, le directeur exécutif madrilène.

Isco, milieu offensif espagnol de Malaga, golden boy 2012, entre le Real Madrid et Manchester City

La bataille dont le dénouement aura lieu la semaine prochaine profite fortement à Malaga qui va ainsi bénéficier d’une somme avoisinant les 35 millions d’euros ce qui permettra au club andalou de renflouer les caisses. En attendant, Isco va disputer ce soir la demi-finale du tournoi des U21 avec l’Espagne face à la Norvège et éclabousser la planète football de son talent après deux excellentes copies rendues face à la Russie et les Pays-Bas.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire