Sébastien Girard

Il n’a que 17 ans et il a déjà enflammé l’Emirates Stadium. Arrivé de Lens, Jeff Reine-Adelaïde est la nouvelle perle d’Arsenal.

Jeff Reine-Adelaïde

Son nom est quasiment inconnu, pourtant il a fait vibrer les travées de l’Emirates Stadium en ce weekend d’Emirates Cup. Formé à Lens, le jeune joueur (17 ans) a rejoint Arsenal cet été. Et autant dire que, face à Lyon et Wolfsburg, il a démontré pourquoi Arsène Wenger l’a choisi. Avec son insouciance, l’attaquant a illuminé le ciel gris londonien grâce à ses gestes techniques pleins de grâce.

Jeff Reine-Adelaïde a notamment éliminé Kevin De Bruyne (voir plus bas), qui n’est pas le dernier pour ce genre de gestes. Rentré en jeu face à Lyon, avec sa carrure longiligne, l’attaquant a impressionné par ses qualités techniques. Percutant, capable d’éliminer, et rapide, il a même été titularisé face à Wolfsburg. Passeur décisif pour le but de Theo Walcott, l’ancien Lensois s’est mis l’intégralité du public d’Arsenal dans la poche. Formé à Lens, il faisait partie des plus grands espoirs du club. A présent, il pourra apprendre aux côtés de grands techniciens et d’ailiers percutants, comme Alex Oxlade-Chamberlain, Santi Cazorla, Mesut Özil ou Theo Walcott.

Crédit photo : metro.co.uk