La revue de presse de la Ligue 1 : 4ème journée

images

Monaco a marqué les esprits. La presse était unanime ce matin. « Princiers », titrait même le journal l’Equipe après la belle victoire de l’ASM hier soir au Vélodrome (2-1). Les Monégasques qui s’emparent au passage de la tête de la Ligue 1 n’ont pas manqué leur premier rendez-vous. « C’est un début de saison au-delà des espérances » pour Monaco-Matin qui apprécie que « tout semble déjà si bien rodé ». Pour la Provence, c’est un coup dur. « La victoire aurait été idéale, le nul équitable », juge le quotidien phocéen qui concède avec amertume qu’une « nouvelle hiérarchie s’est établie ».

Le rival de l’ASM, le PSG n’a qu’à bien se tenir. Surtout que son succès face à Guingamp (2-0) n’a pas vraiment convaincu les plus sceptiques. « C’est drôle comme une victoire peut laisser un goût contrasté », avance le Parisien en estimant que Pastore a été l’auteur d’un « match catastrophique ». La presse lyonnaise n’est pas tendre avec ses protégés non plus. Battu à Evian pour la quatrième fois consécutive (2-1), l’OL inquiète le Progrès « par son manque d’humilité et d’envie : on a rien vu qui puisse rassurer sur l’avenir de ce groupe». Tout le contraire de Saint-Etienne qui a dominé Bordeaux (2-1) après deux défaites de rang. Et avec la manière. « De la détermination, du mouvement, de l’allant offensif, les Verts ont retrouvé une âme face à Bordeaux ».

Lorient lui a rassuré face à Valenciennnes (victoire 1-0) : « Les Lorientais ont affiché un visage nettement plus conquérant (que lors de leur défaite à Guingamp la semaine dernière) et su montrer cette générosité dont l’entraîneur avait déploré l’absence après le derby », avance Ouest-France. Tenu en échec par le LOSC (0-0), Rennes «  a globalement eu plus d’occasions mais est rarement parvenu à se dépêtrer du compact bloc lillois qui a confirmé sa solidité », rapporte également le journal breton dans ses colonnes. L’analyse est d’ailleurs semblable pour le nul entre Nantes et Reims (0-0) : « Les hôtes, dominateurs la plupart du temps, se sont toutefois heurtés à un bloc-équipe bien organisé ».

En bas de tableau, Sochaux ne décolle pas. Les Lionceaux concèdent le nul devant Ajaccio (0-0), mais l’Est Républicain n’est pas trop sévère. « Tout bien résumé, Sochaux n’a commis qu’une faute dans ce match. Celle d’avoir fait chou blanc sur chacune de ses occasions franches ». Des occasions franches, le TFC n’en a pas eu beaucoup à Bastia (défaite 1-2). Une situation que déplore vivement la Dépêche du Midi : « Les Toulousains manquent cruellement de lucidité quand il s’agit de faire la différence ».

Enfin, pour la dernière au Stade du Ray, Nice ne s’est pas imposé face à Montpellier (2-2). Au grand regret de Nice-Matin qui juge que « les Aiglons ont perdu deux points, c’est une évidence au vu du match. Mais ce dimanche, pour une fois, l’essentiel était ailleurs ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire