Le temps de la confirmation est arrivé pour l’OL

Après un exercice 2014-2015 relativement satisfaisant pour tous les supporters lyonnais, l’exercice 2015-2016 ne démarre pas sous les meilleurs hospices. Alors, à l’heure d’affronter le PSG pour le compte du trophée de champions ce soir à Montréal, les joueurs lyonnais vont devoir faire face à la phase la plus dure de leurs jeunes carrières : la confirmation. 

Terminer 2ème du championnat, retrouver la Ligue des Champions, avoir le meilleur joueur de Ligue 1. Tout ça ce n’était pas dans les plans de Jean-Michel Aulas pour la saison dernière. Car si à terme Lyon doit retrouver son standing des années 2000, grâce notamment à son nouveau stade, le court terme n’était rien d’autre qu’une période de transition pour remettre les finances dans le vert. Alors après avoir créé la sensation toute la saison dernière, les jeunes lyonnais vont devoir confirmer leurs nouveaux statuts. Car presque tous les joueurs, qui n’étaient que des promesses il y a 18 mois, vont aujourd’hui affronter Paris sur un match pour gagner un trophée avant de faire face aux poules de la Ligue des Champions.

“Avant c’était une bande de copains, maintenant ce sont des stars avec un gros salaire”

Après la très bonne saison réussie par le club, et avec la perspective de la Ligue des Champions, l’entrée dans le nouveau stade ainsi que pour certains, une participation à l’Euro 2016, beaucoup de joueurs qui étaient sollicités n’ont pas souhaité quitter Gerland. Seulement en contre partie, ou pour mieux les faire rester, JMA a mis beaucoup d’argent dans les salaires. Nabil Fékir est passé de 40 000 brut, à plus de 270 000€, Tolisso a vu son salaire multiplié par 5, tandis que Ferri, Umtiti, Lopes ont tous également été augmentés. C’est pourquoi ce ne sont désormais plus des jeunes joueurs en devenir. Aujourd’hui ils se doivent de montrer qu’ils valent les salaires que le président de l’OL leur a donné. Le salaire c’est aujourd’hui ce qui bloque Alexandre Lacazette pour prolonger. Le meilleur buteur du dernier championnat a clamé haut et fort vouloir rester, seulement pour rester il veut autant, voir plus que Grenier.

Tous ces problèmes ne sont pas bons pour entamer la nouvelle saison, et on l’a vu d’ailleurs lors des matchs de préparation. 5 matchs, 1 victoire, 2 buts inscrits et cette claque monumentale contre Arsenal. Des matchs de préparation qui ont engendré des propos durs de JMA dans les colonnes du Progrès puis de l’Equipe, “Avant c’était une bande de copains, aujourd’hui ce ne sont que des stars avec de gros salaires”. Une façon de faire réagir des joueurs qui ne sont sûrement pas habitués à la pression du résultat et à justifier des revenus très conséquent.

Des mauvais résultats et tout explose ?

Avec la volonté, et le besoin, qu’a eu l’OL de garder un maximum de joueur pour être compétitif, le club ne s’est il pas mis dans le dur tout seul ? Aujourd’hui c’est dur à dire après des matchs de préparation, mais la force mentale de cette équipe semble assez légère, et en jouant tous les 3 jours, si des mauvais résultats s’enchaînent, le vestiaire peut exploser. C’est d’ailleurs en ce sens que JMA relance son mercato et cherche des joueurs d’expérience à des postes clés. Aquilani, Valbuena et Belhanda sont évoqués au milieu pour encadrer Ferri, Tolisso et Fekir.

Aujourd’hui très peu de leaders sont présent dans le 11 lyonnais. Si Gonalons en est un, derrière lui c’est très léger, le vice-capitaine Grenier ne sera pas la jusqu’en 2016, Lacazette n’a toujours pas prolongé et après ? Bisevac en est un mais revient d’une longue blessure, Jallet pourrait mais n’occupe pas un poste déterminant et surtout il n’a qu’un an d’ancienneté dans l’effectif, alors mettre le “ola” sur des jeunes qui ont grandi ensemble cela semble compliqué pour lui. En définitive Lyon est à la croisée des chemins, soit la saison est une confirmation et dans ce cas la, l’OL aura tout réussi. Soit la stratégie choisi par JMA n’était pas la bonne et dans ce cas la, l’arrivée dans le nouveau stade risque d’être plus difficile que prévu.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire