Liga [14ème journée] : Les gros cartonnent

Le Barça serein

Privés de nombreux cadres tels que Messi, Valdes ou encore Dani Alves, le Barça n’a pas tremblé lors de la réception de Grenade, enchaînant une cinquième victoire de rang en Liga. Les Blaugranas dominent, logiquement, le premier quart d’heure et bénéficient d’un penalty litigieux (20′), certes le contact est présent mais Fabregas semblait avoir perdu le contrôle de la balle. Iniesta se charge de le tirer et marque, ainsi, son premier but en Liga cette saison. La réaction des visiteurs ne se fait pas attendre et, 3 minutes plus tard, Piti décoche une frappe terrible sur la barre transversale de Pinto, une des rares occasions andalouses. Barcelone domine tranquillement le match jusqu’à la 39ème minute, Fran Rico déséquilibre Iniesta dans la surface et provoque le deuxième penalty de la soirée. C’est Fabregas qui se charge de nettoyer la lucarne de d’une superbe frappe. Au retour des vestiaires, les locaux continuent de faire tourner et se retrouvent en supériorité numérique, après l’exclusion d’Itarra. Les catalans marquent un 3ème but par l’intermédiaire d’Alexis, sur un service de Neymar, ce qui permet au chilien de rejoindre Messi, au classement des buteurs, avec 6 réalisations. Le brésilien, très bon ce soir, cédera sa place au jeune Adama Traoré, 17 ans, qui fêtait sa première titularisation en Liga. Pedro parachèvera la marque en toute fin de match, d’un tacle glissé au second poteau. Le Barça s’impose donc sans problèmes et consolide sa place de leader.

 Le Real cartonne… mais perd Ronaldo

Cristiano Ronaldo blessé

Il ne fallait pas arriver en retard au Stade des Jeux Méditerranéens. C’est un Real sans Khedira, blessé en sélection, qui se déplace à Almeria. Parfaitement servi par Isco, de la droite, Cristiano Ronaldo, d’un plat du pied, inscrit son 17ème but en Liga et le 67ème en 2013. Suite à ce but, les deux équipes se sont procurés de belles occasions mais ni Ronaldo (6′, 31′), ni Bale (11′, 25′, 38′) pour le Real, ni Rodri (16′, 27′, 44′) pour Almeria, ne parviennent à trouver la faille avant la pause. Le début de seconde période est brouillon et il ne se passe pas grand chose avant la 53ème minute lorsque Ronaldo sort sur blessure. Le portugais ressent une douleur aux ischio-jambiers et cède donc sa place à Jesé.

Le match s’emballe à l’heure de jeu, avec un bel enroulé pied gauche, de Benzema, qui vient se loger dans le petit filet d’Esteban. Dix minutes plus tard, Gareth Bale profite d’un mauvais contrôle de Dubarbier, dans la surface, pour porter le score à 3 – 0. Les locaux n’ont pas le temps de souffler qu’ils encaissent un 4ème but, par l’intermédiaire d’Isco, parfaitement servi par Jesé dans l’axe. En 15 minutes, les madrilènes ont plié un match dans lequel ils manquaient de réussite, depuis le but de Ronaldo. À dix minutes de la fin, c’est Alvaro Morata, rentré en jeu à la place de Benzema après son but, qui marquera le 5ème et dernier but merengue. Le Real compte toujours six points de retard sur le Barça et reste 3ème.

Carlos Vela se plie en quatre

Carlos Vela, auteur d'un quadruplé avec la Real Sociedad

Quatre, comme le nombre de buts inscris par Vela, un peu plus tôt dans la journée, lors de la réception du Celta Vigo. La partie avait pourtant mal commencé, après avoir mené 1 – 0 en tout début de match, la Sociedad encaisse deux buts coup sur coup, par Rafinha et Lopez qui permettent à leur équipe de mener 2 – 1 à la pause. Le premier nommé, s’offrira même un doublé, peu avant l’heure de jeu. L’affaire semblait donc pliée mais les coéquipiers d’Antoine Griezman, qui avait marqué lors des cinq derniers matchs, font preuve d’une grande volonté et parviennent à renverser le match grâce à Vela. L’attaquant mexicain marque donc à la 61ème, 78ème, 81ème et permet au club basque de renforcer sa sixième place au classement. Le Celta Vigo est 16ème.

L’Atletico atomise Getafe

Face à une équipe de Getafe dépassée, les joueurs de Diego Simeone ont vécu une soirée plus que tranquille et se sont imposés sur le score de 7 – 0, dans ce derby madrilène. Raul Garcia ouvre le score sur corner, au bout de 26 minutes de jeu, d’une tête puissante qui ne laisse aucune chance à Moya. Quelques minutes plus tard, Lopo, en trompant son propre gardien porte le score à 2 – 0. Réduits à dix après l’expulsion de Valera, pour un second carton jaune suite à une main, les joueurs de la périphérie rentrent aux vestiaires avec 2 buts de retard et ne se doutent pas encore de ce qui les attend en seconde période. Et c’est David Villa, quatre minutes après la reprise, qui reprend un centre venant de la droite pour alourdir le score. Getafe ne voit pas le jour et Raul Garcia s’offre un doublé, trois minutes plus tard, sur un lob de la tête qui trompe Moya, avant de céder sa place, à l’heure de jeu, à Diego Costa qui marquera le plus beau but de la soirée d’une superbe bicyclette. David Villa s’offrira, lui aussi, un doublé, sur une longue passe d’Adrian à la 78ème. Le 7ème et dernier but sera inscrit par Lopez, rentré en jeu à la place de Koke, dans les arrêts de jeu. Les Colchoneros se sont offert une belle balade de santé et conservent donc leur place de dauphin à trois points du Barça.

Le FC Séville s’adjuge le derby et enfonce le Bétis

À l’occasion du derby sévillan, le FC Séville n’a pas tremblé et écrase son adversaire du soir, enfonçant, un peu plus, le Bétis à la dernière place du classement. Les coéquipiers de Gameiro, remplaçant au coup d’envoi, ont commencé le match de la plus belle des manières en ouvrant le score dès la 2ème minute, grâce à Carlos Bacca. L’attaquant colombien, lancé dans la profondeur, inscrit son 6ème but en Liga, cette saison. Le match s’est ensuite éteint jusqu’à la 38ème minute et la frappe de Nono, sur le poteau, qui manque l’occasion d’égaliser. Après cette grosse frayeur, le FC Séville sanctionne doublement son adversaire du soir puisque Paulao est expulsé directement, et sur le coup franc qui suit, Stéphane Mbia s’élève plus haut que tout le monde pour tromper Sara et doubler la mise. Au retour des vestiaires, le Bétis se procure bien quelques occasions mais ne parvient pas à trouver la faille et, comme souvent dans ce cas là, encaisse un 3ème but à l’heure de jeu, scellant définitivement la partie. Les visiteurs n’ont pas vu le jour et encaisseront même un 4ème but, en fin de match, sur une tête croisée parfaite d’Iborra. Ce match de gala aura tourné au cauchemar pour le Bétis qui reste bon dernier.

Dans les autres rencontres de cette 14ème journée, dans un match sans trop d’intensité, Osasuna s’impose, en match avancé, à Valladolid sur sa seule occasion du match. Contre le cours du jeu, c’est Oier qui inscrit l’unique but du match et trompe Marino, auteur d’une sortie hasardeuse. Grâce à cette victoire, acquise en fin de match, Osasuna sort de la zone de relégation.

Villareal conserve sa 4ème place en allant s’imposer 3 – 0 dans l’antre de Levante grâce à une réalisation de Soriano, sur penalty, et un doublé du nigérian Uche.

De son côté l’Espanyol Barcelone est allé s’imposer largement au Rayo Vallecano et stagne toujours dans le ventre mou du championnat. Les Catalans ont profité de l’expulsion de Ruben, à la 25ème minute, pour prendre le dessus et ouvrir le score sur penalty grâce à Sergio Garcia. L’attaquant espagnol marquera, de nouveau sur penalty, peu après la reprise avant de s’offrir un triplé en réponse à la réduction du score des locaux, une minute plus tôt. C’est Stuani, entré en jeu à la pause, qui a clôt la marque en toute fin de match. Le Rayo ne parvient pas à quitter la zone rouge.

Encore une belle prestation du promu Elche, à domicile, lors de la réception de Valence. Les locaux restaient sur 4 matchs sans victoires et avaient à coeur de renouer avec le succès. Dans un match très calme, il aura fallu attendre l’heure de jeu pour voir la situation se débloquer avec le but de Fidel Chaves. Valence parvient à égaliser, à l’entame du dernier quart d’heure, par l’intermédiaire de Juan Bernat, rentré en jeu 2 minutes plus tôt et qui inscrit son 1er but en Liga, cette saison. Les joueurs de la province d’Alicante voyaient un nouveau succès leur échapper avant qu’Herrera, à la 84ème, ne vienne offrir un succès ô combien important, à son équipe. Elche rejoint donc Valence au classement avec 17 points et est 10ème.

Pour la dernière rencontre de cette 14ème journée de Liga, l’Athletic Bilbao se déplaçait à Malaga et avait l’occasion de mettre la pression sur Villareal, vainqueur la veille. Un match qui a mis un peu de temps à se débloquer, rien de marquant jusqu’à l’ouverture du score de Jimenez pour Malaga à la 38ème. Ce sera également le score à la mi temps. En deuxième mi temps, Bilbao se réveille et après avoir effectué ses 3 changement, entre la 45ème et la 60ème, égalise sur un but de San José. Les andalous commettent beaucoup trop de fautes et finissent par perdre Portillo pour un 2ème carton jaune. La sanction est immédiate et Munian inscrit le but victorieux dans les dernières minutes de la rencontre. Grâce à cette victoire, acquise dans la douleur, les basques confortent leur 5ème place.

Les résultats

Real Valladolid – Osasuna : 0 – 1

FC Barcelone – Grenade : 4 – 0

Real Sociedad – Celta Vigo : 4 – 3

Almeria – Real Madrid : 0 – 5

Atletico Madrid – Getafe : 7 – 0

Levante – Villareal : 0 – 3

Rayo Vallecano – Espanyol Barcelone : 1 – 4

Elche – Valence : 2 – 1

FC Séville – Bétis Séville : 4 – 0

Malaga – Athletic Bilbao : 1 – 2

1 Comment

Laisser un commentaire