Ligue 1 [31e journée] : Paris assomme l’OM

Ligue 1

Ligue 1

Les Phocéens ont pourtant réalisé un bon match mais tout s’est écroulé en deux minutes. Marquinhos et Morel contre son camp ont fait basculer la partie en début de seconde période. Gignac avait pourtant permis aux siens de virer en tête à la pause grâce à un doublé auquel les Parisiens n’ont répondu que par Matuidi. Il n’empêche que Marseille est à nouveau battu par son rival (2-3) et que les hommes de Bielsa sont désormais relégués à cinq longueurs du PSG.

Monaco tenu en échec

Paris reste donc leader de la Ligue 1 puisque ce succès lui permet de conserver son point d’avance sur l’OL qui s’est imposé à Guingamp sur des buts de Fékir, Lacazette sur penalty et Njie. Beauvue sauvera l’honneur en fin de match (1-3) mais les Bretons auront joué 45 minutes à dix après l’expulsion de Kerbrat. Toujours en haut de tableau, Monaco a été tenu en échec par Saint-Etienne et encore, heureusement, que Martial a répondu à Erding pour les Azuréens (1-1). Avec ce point, l’ASM reviendra à égalité avec l’OM si elle gagne son match en retard contre Montpellier.

Bordeaux dans la douleur

Les Héraultais justement souhaiteront profiter de cette rencontre pour raccrocher le bon wagon, après leur victoire contre Bastia. Sio avait bien ouvert le score pour les Corses mais les locaux ont réagi en seconde période avec des réalisations de Barrios, Mounier et Sanson (3-1). Bordeaux est également dans le coup mais va devoir montrer plus que lors de sa victoire poussive face à Lens, obtenue grâce à un but de Maurie-Belay dans les arrêts de jeu, après que Chavarria ait répondu à Mariano (2-1).

Metz se relance

Les Sang et Or se retrouvent derniers de la Ligue 1 puisque Metz s’est imposé face à Toulouse grâce un triplé de Modibo Maiga, réduisant à néant les efforts de Ben Yedder et Doumbia (3-2). Les Hauts-Garonnais ne perdent néanmoins pas de terrain puisque Lorient a lourdement chuté à domicile devant les Rennais, Mexer, Armand et Doucouré (0-3) tandis que Reims s’est incliné à Lille, la faute à Corchia, Origi et Roux qui ont rendu le but de De Preville insignifiant (3-1). Ni Nice, ni Evian n’en profitent pour prendre réellement leurs distances puisque les deux équipes se sont neutralisées (2-2). Par contre, la bonne opération du jour est à mettre au crédit de Caen qui a réussi à renverser la situation à Nantes pour s’imposer dans les arrêts de jeu (1-2).

Ligue 1

Le classement

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire