Ligue 1: Présentation de l’OGC Nice

L'OGC Nice face au Sporting Portugal en préparation.

Notre bonne vieille Ligue 1 reprend ses droits le 12 août prochain, l’occasion pour nous de vous faire une présentation du PSG et des 19 autres équipes qui vont tenter de finir deuxième. Place à l’équipe fraîcheur de la saison dernière, l’OGC Nice.

Quel bilan pour la préparation ?

Lucien Favre est arrivé, et plein d’espoirs ont suivi. Après le cycle de formation mis en place par Claude Puel, l’ancien manager de Gladbach voulait continuer sur la lancée de la saison dernière. Pour l’instant avec un effectif décimé par les départs et des recrues qui tardent à arriver, il ne faut pas trop en demander. Les matchs de préparation ont été globalement décevants avec aucune victoire à mettre à l’actif des niçois en début de saison. Défaites contre l’Etoile du Sahel et Toulouse (2-1 à chaque fois), deux nuls contre Genève et le Sporting Portugal (0-0 à chaque fois) et enfin une claque reçue au San Paolo 3-0 contre Naples.

Pour l’instant les résultats ne sont pas à la hauteur de ce que l’on attend de Lucien Favre, mais les matchs de préparation sont rarement des signaux fiables. Il ne reste qu’à attendre.

Présentation du FC Nantes

Point mercato

Comme l’a annoncé son président Jean-Pierre Rivère, l’OGC Nice a mis l’accent du recrutement sur la jeunesse. L’espoir Arnaud Lusamba est arrivé en provenance de Nancy. Valentin Eysseric est revenu de prêt, tout comme Alexy Bosetti, tandis que Wylan Cyprien arrive de Lens. On notera les arrivées exotiques de Donis (Juventus), Dalbert (Guimaraes) et Benitez (Quilmes). Des choix dictés par Lucien Favre qui ont le ton de nous mettre en haleine, le technicien suisse ayant une réelle idée de jeu. Il ne faut pas oublier que JP Rivière insiste sur d’autres arrivées, notamment celle des brésiliens Dante et Carlos Eduardo.

Arnaud Lusamba: “Avoir une tête bien faite c’est important.”

Seulement, la majorité des hommes forts de la saison dernière sont partis. Nampalys Mendy est allé à Leicester, Hatem Ben Arfa n’a pas prolongé, et Valère Germain est retourné sur le rocher. Niklas Hult est parti en Grèce, tout comme Romain Genevois à Caen et Alexandre Mendy à Guingamp. De nombreux départs de joueurs majeurs qui expliquent la difficulté à mettre en place un nouveau projet rapidement. Cependant, au vu des années de Lucien Favre à Gladbach, il ne serait pas étonnant que Nice soit une nouvelle fois séduisant cette saison. Il faudra cependant composer notamment avec la longue absence de Maxime Le Marchand en défense centrale.

Objectif pour la saison

Quatrième la saison dernière, les niçois vont essayer de ne pas faire passer cette saison pour un coup d’éclat d’Hatem Ben Arfa. Si l’objectif principal sera de bien figurer sur le plan national, il ne faut pas oublier que la présence du club en Europa League rajoute de la pression. Avec une poule probablement compliquée, l’OGC Nice va devoir faire bonne figure pour conforter la progression du club sur les dernières années.

Dans l’hexagone, rester dans les places européennes sera l’objectif principal. Il faudra du temps pour que le projet de Lucien Favre prenne racine, donc la stabilité sera de mise pour le club azuréen.

Le XI de la saison

Cardinale – Pereira, Baysse, Bodmer, Dalbert – Lusamba, Koziello, Seri – Walter, Eysseric – Plea

Présentation de l’AS Nancy Lorraine

Le moment fort qui devrait se passer

Lucien Favre peine à instaurer sa philosophie. Les jeunes joueurs commencent à regretter Claude Puel, et le malaise se déverse dans la presse locale. En difficulté en championnat, 13ème au bout de 10 journée, les niçois héritent d’une poule très compliqué en Europa League avec Manchester United, Fenerbahce et le Sporting Braga. Les niçois sont éliminés au bout de la quatrième journée après une défaite 4-0 à domicile face à United.

Soulagés de la pression européenne, les niçois se reprennent en championnat et Alassane Plea enchaîne les buts. Avec une saison à 22 buts et une première convocation chez les Bleus, l’ancien lyonnais permet à l’OGC Nice de finir cinquième.

2 Comments

Laisser un commentaire