Ligue Europa : ces Français qui peuvent espérer

La Ligue Europa, objectif pour les Spurs d'Hugo Lloris ?

Pour Guingamp, être arrivé jusqu’ici, en seizième de finale de la Ligue Europa, c’est déjà une victoire. Les Bretons s’apprêtent maintenant à disputer un match de gala face au Dynamo de Kiev. Passer un tour supplémentaire est encore à leur portée donc ils ne vont en aucun cas le galvauder mais on voit mal les hommes de Gourvennec aller au bout de la compétition. Ils ont beau surprendre de jour en jour, le plateau de la Ligue Europa qui reprend ses droits demain semble bien relevé.

Tottenham et la Roma en tête de gondole

Ils n’empêchent que certains Français peuvent, eux, rêver à la victoire finale, sans passer pour des illuminés. A commencer par le gardien de l’équipe de France, Hugo Lloris qui peut compter sur un groupe de qualité à Tottenham. Un groupe où figure aussi l’ancien défenseur international, Younes Kaboul et les milieux de terrain Benjamin Stambouli et Etienne Capoue. C’est sûr, les Spurs ont des arguments comme la présence d’Harry Kane, auteur de sept buts en autant d’apparitions sur la scène européenne mais ils devront se coltiner la Fiorentina dès les 16e de finale.

Défenseur de l’équipe de France, Mapou Yanga-M’Biwa peut aussi nourrir des ambitions dans cette Ligue Europa, sous les ordres de Rudy Garcia à l’AS Rome. Il faudra déjà passer le cap du Feyenoord Rotterdam mais avec des joueurs comme Totti, Maicon, De Rossi, Cole ou même Pjanic, les deux Français ont à leur côté l’expérience nécessaire pour aller au bout.

Eliminés de la Ligue des Champions, Rudi Garcia et la Roma veulent remporter la Ligue Europa

Vainqueur de la Ligue Europa la saison dernière, le FC Seville se verrait bien conserver son trophée. Un challenge pas impossible à la vue de son effectif. Les anciens Bleus que sont Benoit Trémoulinas et Kevin Gameiro ont d’ailleurs du mal à s’y imposer au même titre que Timothée Kolodziejzak. Il n’empêche que cela fait trois tricolores de plus encore en course. Pas tout le temps titulaire avec Liverpool, Mamadou Sakho ne peut pas être sorti du bal tant le club anglais a l’habitude de rayonner sur la scène européenne.

Wolfsbourg en outsider

Sans être favori, l’Atlhétic Bilbao qui se rend au Torino ce jeudi doit être pris au sérieux. Les coéquipiers d’Aymeric Laporte sont tout de même allés en finale il y a quatre ans…Deuxième de la Bundesliga, Wolfsbourg et Josua Guilavogui, renforcés par Schürrle cet hiver, sont aussi des concurrents crédibles au moment de défier le Sporting Lisbonne de l’ancien lyonnais Mahamadou Sarr*.

Mathieu Valbuena et le Dynamo Moscou, de sérieux candidats à la victoire en Ligue Europa

Malgré Mathieu Valbuena, personne ne voit le Dynamo de Moscou comme un prétendant à la victoire finale. Néanmoins, les Russes qui comptent aussi William Vainqueur dans leurs rangs, sont les seuls à avoir décroché six victoires en six matchs lors de la phase de poule. Une performance qu’ils vont devoir confirmer à Anderlecht où les Français Fabrice N’Sakala et Maxime Colin apparaissent de plus en plus.

Hoarau toujours en course

Arthur Masuaku est lui aussi inconnu du grand public et pourtant ce joueur passé par les équipes de France de jeunes est en train de devenir titulaire sur le flanc droit de la défense de l’Olympiakos. Au PSV Eindhoven, Nicolas Isimat-Mirin a plus de mal mais a déjà été aligné à quatre reprises en Ligue Europa.

De toutes façons, ni l’Olympiakos, ni le PSV ne semblent avoir une équipe taillée pour le titre. Ce qui est moins évident pour Everton. On aurait tendance à l’oublier mais l’ancien parisien, Sylvain Distin joue toujours là bas à 37 ans même s’il est beaucoup moins utilisé que l’année dernière. Les Anglais retrouveront en tout cas une autre vieille connaissance du football français puisqu’il se déplacent sur le terrain des Young Boys Berne où Guillaume Hoarau les attend de pied ferme.

Avec Everton, Sylvain Distin peut espérer remporter la Ligue Europa

* Au Sporting Sarr n’est pas le seul français de l’effectif. Recruté cet été par Lisbonne, le jeune Hadi Sacko est pour le moment cantonné à l’équipe réserve.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire