L’Olympique Lyonnais cherche un second souffle

Bruno Génésio et l'Olympique Lyonnais connaissent actuellement une passe compliquée avec une série de cinq matchs sans victoire © Twitter OL
Bruno Génésio et l'Olympique Lyonnais connaissent actuellement une passe compliquée avec une série de cinq matchs sans victoire © Twitter OL

Après un début de saison plutôt intéressant, l’Olympique Lyonnais connaît une période beaucoup plus compliquée et reste sur cinq matchs sans victoire. Fortement critiqué, Bruno Génésio est déjà sous pression et Lyon doit réagir.

En dix matchs, l’Olympique Lyonnais n’a concédé qu’un seul revers. Pourtant, c’est déjà la crise dans le Rhône où les choix du coach sont fortement remis en question. Depuis cinq matchs, les Gones n’ont pas gagné et ont surtout enchaîné les contre-performances. Un nul concédé en toute fin de match contre l’Apollon Limassol en Ligue Europa et toute la machine s’est déréglée. Le match des Lyonnais contre le PSG a été encourageant, mais ils n’ont jamais retrouvé le chemin de la victoire depuis. Leur calendrier était pourtant largement favorable avec les réceptions de Dijon et l’Atalanta et un déplacement à Angers. Sur ces cinq dernières rencontres, Lyon a encaissé dix buts, soit une moyenne de deux par match. Beaucoup trop pour un prétendant au podium.

Un retour dans l’anonymat pour l’OL ?

Contre l’AS Monaco, Bruno Génésio et ses joueurs sont presque dans l’obligation d’obtenir un résultat positif. Retombé à la huitième place du championnat, l’Olympique Lyonnais a, en plus, mal débuté sa campagne européenne en Europa League. Une compétition où l’entraîneur lyonnais avait pourtant sauvé sa place l’an passé. Contre le club de la principauté, privé de Radamel Falcao, Lyon ne s’avance pas en victime. Pour autant, les Gones n’ont que peu de certitudes. Avec treize buts concédés (16e défense de Ligue 1), ils doivent d’abord résoudre leurs problèmes du secteur défensif. Chose qui ne sera pas facile avec la suspension de Marcelo, exclu contre Angers.

Indigeste dans le jeu et se reposant exclusivement sur ses individualités offensives, brillantes pour la plupart, l’OL est à la peine. Rarement on aura connu un Olympique Lyonnais aussi loin des ambitions qu’il affiche. Si Jean-Michel Aulas soutient contre vents et marées Bruno Génésio, le coach olympien ne semble pas avoir les épaules pour cet OL là. Le président lyonnais se vante d’un bilan financier plus que positif, mais aujourd’hui la réalité sportive est toute autre. Largement dépassé par Paris et Monaco, Lyon semble même aujourd’hui un cran en dessous de Nice voire Marseille et Bordeaux. Sous peine de traverser une crise sans précédent, il faut donc à tout prix réagir. En Ligue 1, contre Monaco ce vendredi soir, mais aussi et surtout en Ligue Europa avec une double confrontation très attendue contre Everton.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire