Lucas Silva, l’inconnu du Real Madrid

Lucas Silva est arrivé cet hiver au Real Madrid, sur la pointe des pieds. Auréolé d’un statut d’inconnu et de celui de joueur à 14M€, le Brésilien prend ses marques.

Lucas-Silva_3256592

Au sein d’un milieu de terrain bien fourni, Lucas Silva n’est pas celui dont on attend le plus. Pourtant, le Brésilien de 22 ans a profité des absences de Luka Modric (voir par ailleurs), James Rodriguez et Sami Khedira pour gagner du temps de jeu et une titularisation en Ligue des Champions. Mais qui est ce jeune joueur ? Claudio Caçapa, ancien défenseur de l’Olympique lyonnais, dévoile quelques informations sur Lucas Silva à RMC : “Ce n’est pas un récupérateur. C’est plus un joueur qui fait sortir la balle. Il a une grande facilité pour les transversales. Ce n’est pas un guerrier qui va récupérer beaucoup de ballons. C’est plutôt un relayeur. Il peut jouer à tous les postes du milieu“.

Transversales, frappes de loin et logiciel d’analyse

Lucas Silva n’est pas un Brésilien comme les autres. Le milieu de terrain a un jeu très européen et c’est ce qui a plu à Carlo Ancelotti, qui s’est renseigné pour savoir à quel poste le joueur de 22 ans pouvait évoluer. A Cruzeiro, Lucas Silva était aligné en sentinelle devant la défense, ce qui lui permet de voir tout le jeu et de pouvoir renverser le jeu grâce à ses transversales redoutables. Mais le milieu de terrain n’hésite pas à se projeter vers l’avant pour décocher de lourdes frappes, son pêché mignon. Gros frappeur, la nouvelle recrue du Real Madrid a martyrisé les lucarnes du championnat brésilien (voir ses buts face à Vasco).

“Un timide maladif”

Le trait de caractère le plus étonnant chez Lucas Silva est certainement son perfectionnisme totalement assumé. Selon El Pais, le milieu de terrain passe des heures sur un logiciel qui analyse ses performances, toutes les phases de son jeu, et les compare avec les autres joueurs. Le Brésilien est un travailleur acharné et ce n’est pas une mauvaise idée lorsqu’un joueur évolue dans le club aux 10 Ligues des Champions. L’Equipe révèle que Lucas Silva est cependant “un timide maladif” qui n’hésite pas à parler football pendant des heures avec Carlo Ancelotti. Le Brésilien a déjà joué 8 matchs sous les couleurs du Real Madrid, pour 4 titularisations, et s’est montré relativement à son avantage, bien que ses performances aient été marquées par une prise de risques minimale. Lucas Silva a montré qu’il a le niveau pour évoluer dans l’entrejeu merengue mais il devra travailler énormément pour s’imposer au côté des Luka Modric, James Rodriguez, Toni Kroos ou Isco (voir son portrait).

 

Crédit photo : skysports.com, marca.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire