Luka Modric fait-il partie des meilleurs ?

10666108_1520971418140133_6410875889648004504_n

A l’instar d’un Morgan Schneiderlin à Southampton ou Nemanja Matic à Chelsea, Luka Modric a ce rôle de joueur de l’ombre que peu de fans de football reconnaissent. Indispensable au Real Madrid, le croate a néanmoins un rôle différent de celui de la saison dernière à cause de l’arrivée de nouveaux joueurs.

Le milieu à trois de la Maison Blanche est presque une tradition dans la capitale espagnole, et il n’est pas question de changer cela avec le recrutement de joueurs comme James Rodriguez ou Toni Kroos. Xabi Alonso parti au Bayern Munich, c’est donc à Luka Modric d’occuper ce rôle ingrat de récupérateur. Le croate doit être le taulier du milieu de terrain, celui qui annihile les actions adverses et lance les contre-attaques de son équipe. Tout cela à un poste qui n’est pas le sien. Positionné au poste de numéro 8 la saison dernière aux côtés de Di Maria, les deux esthètes du ballon rond laissaient le sale boulot à Xabi Alonso. Ses deux compères du milieu de terrain étant partis, c’est au croate qu’il incombe de réaliser ces tâches.

Ces dernières saisons, Luka Modric n’a pas cessé de reculer sur le terrain. De milieu offensif à Tottenham, il est passé relayeur au Real Madrid puis évolue donc au poste de milieu récupérateur, toujours chez les Merengues. Étincelant sous les couleurs des Spurs avec son coéquipier Gareth Bale, qui l’a rejoint au Real, le numéro 10 croate était clairement un des meilleurs en Angleterre voire au monde. Ses chevauchées fantastiques balle au pied suivies de frappes limpides de l’extérieur de la surface ont enchanté White Hart Lane pendant quatre saisons. Courtisé par Chelsea en 2011, il avait publiquement déclaré être intéressé par le projet des Blues, qui finiront champions d’Europe cette saison-là. Luka Modric s’engagera finalement avec le Real Madrid un an plus tard, en août 2012 pour 35M€.

Plus en retrait au sein de la pléiade de stars madrilènes, le croate peine à trouver sa place lors de ses premiers mois en Liga, enchaînant les mauvaises performances. L’acclimatation se fait petit à petit pour le lutin des Balkans qui devient finalement une pièce maîtresse du système des champions d’Europe 2014. Avec Tottenham, son pressing était une menace constante pour les adversaires. Sous les couleurs du Real Madrid, son duo avec Angel Di Maria mettait une pression terrible sur les milieux adverses qui ne pouvaient conserver le ballon très longtemps. Mais le croate est également un extraordinaire passeur et il peut débloquer des situations grâce à ses offrandes millimétrées. Luka Modric est un artiste du football, chacun de ses gestes est un régal. Capable d’effectuer des transversales de quarante mètres avec chaque partie de ses deux pieds, avoir le milieu croate dans son équipe est une aubaine pour ses coéquipiers. Qui ne rêverait de disposer d’un tel pourvoyeur de bons ballons ?

Actuellement dans un trident avec James Rodriguez et Toni Kroos, Luka Modric peine à s’entendre avec ses jeunes compères. Si James Rodriguez est quasiment assuré d’une place de titulaire du fait de son statut de joueur à 80M€, Toni Kroos l’est moins. Et pourtant, l’allemand est actuellement un meilleur joueur que son coéquipier colombien. Si Carlo Ancelotti a assuré qu’il continuerait à titulariser les trois joueurs, le technicien italien pourrait changer d’avis et donner sa chance à Asier Illaramendi, annoncé comme le nouveau Xabi Alonso. Acheté 35M€ alors qu’il évoluait à la Real Sociedad, le basque n’a pas réussi à s’adapter et montrer l’étendue de son talent. S’il peut tenir le rôle qu’occupait Xabi Alonso, il y a un autre candidat pour le poste : Sami Khedira. Lui aussi champion du monde, l’allemand a réalisé une saison de haute volée réalisant le doublé Ligue des Champions – Coupe du Monde. Avec Isco également disponible mais plus offensif que les deux autres, Carlo Ancelotti dispose d’un grand nombre de solutions au milieu de terrain. Ce qui est certain, c’est que Luka Modric devrait conserver sa place sans grande difficulté. Place qu’il occupe également en équipe nationale aux côtés d’Ivan Rakitic et de Mateo Kovacic où il évolue à la pointe basse du trident croate.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire