Mahmoud Kahraba, l’espoir du football égyptien

Kahraba-Grasshoppers

Mahmoud Kahraba est un jeune milieu de terrain offensif de 20 ans. Formé à l’ENPPI Club, club égyptien basé au Caire, le prometteur Kahraba est prêté au FC Lucerne en 2013. Après avoir joué seulement 16 matchs et inscrit sept buts, son prêt est annulé par le club pour raisons disciplinaires. Aucune confirmation officielle n’a été faite mais il semblerait qu’il ait manqué de respect à l’entraîneur ainsi qu’au club. L’entraîneur Carlos Bernegger a simplement déclaré : “Il pense qu’il est plus important que 113 ans d’histoire“. Mais le garçon est talentueux, c’est indéniable. Les dirigeants des Grasshopper Zurich tentent donc le pari Mahmoud Kahraba, qui est prêté dans un club suisse pour la seconde fois de sa jeune carrière.

L’égyptien souhaitait rejoindre un club qui a la possibilité de jouer une Coupe d’Europe, peu importe laquelle. Il a notamment refusé des offres du Hertha Berlin et de Hull City. Sous les couleurs des Grasshopper Zurich, il a donc la possibilité de jouer le troisième tour préliminaire de la Ligue des Champions face au LOSC mais n’a aucune certitude de montrer son talent sur la scène européenne cette saison. Pourtant son séjour à Zurich commence bien avec trois buts inscrits lors des trois premiers matchs amicaux disputés par le club. Après une préparation en demi-teinte, le dernier deuxième du championnat suisse lance très mal sa saison avec deux défaites lors des deux premières journées de Super League Suisse. Pas idéal avant de recevoir Lille pour l’un des matchs les plus importants de leur saison.

Tout comme leurs rencontres précédentes, les joueurs du Grasshopper vont perdre face à des lillois concentrés et efficaces. Mahmoud Kahraba n’était pas titulaire pour ce match mais son entrée en jeu à la mi-temps a donné de l’énergie à une attaque suisse moribonde. Kahraba signifie électrique en arabe et hier soir l’égyptien était virevoltant. Appels intelligents, dribbles précis, le milieu offensif du club suisse a mis à mal la charnière Basa – Kjaer. Malheureusement pour les Grasshopper, le numéro 7 a pêché dans le dernier geste et ils se sont inclinés sur le score de 2 – 0. En revanche, l’égyptien a fait très forte impression et il ne fait aucun doute qu’il sera un des hommes forts de la saison des Grasshopper. Si son comportement reste correct…

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire