Manchester : City et United, le visage du champion

Manchester United impressionne en ce début de saison et a signé un nouveau succès contre Everton dimanche (4 - 0). © Twitter Manchester United
Manchester United impressionne en ce début de saison et a signé un nouveau succès contre Everton dimanche (4 - 0). © Twitter Manchester United

Larges vainqueurs en Premier League ce week-end, Manchester City et Manchester United réalisent un début de saison quasiment parfait. De quoi signer un retour au premier plan du football anglais sur la scène européenne ? Il reste encore du travail, mais les Red Devils et les Citizens sont en bonne voie.

Le champion en titre, Chelsea, réalise aussi une entame très intéressante tant en championnat qu’en Ligue des Champions où les Blues ont atomisé Qarabag (6 – 0). Pourtant, ce sont bien les deux clubs mancuniens sur qui sont braqués les projecteurs depuis un mois. Tous les deux leaders en Premier League avec quatre victoires et un nul en cinq matchs, les deux équipes ont aussi le même goalaverage : +14 en différence avec seize buts marqués et seulement deux encaissés. En C1, City et United ont aussi réussi leurs entrées dans la compétition avec une large victoire de chaque côté.

United fait du Mourinho

C’est par petites touches mais en sortant le chéquier que José Mourinho a modifié son équipe cet été. Romelu Lukaku a remplacé Zlatan Ibrahimovic sur le front de l’attaque de MU. Le Suédois Lindelöf, arrivé en provenance du Benfica, va permettre un turnover en défense. Enfin, Nemanja Matić est venu renforcer un milieu de terrain et a permis à Paul Pogba de se libérer. Le Serbe connaît bien l’entraîneur portugais pour avoir évolué sous ses ordres au Benfica et à Chelsea. Il sera assurément l’une des pièces maîtresses du jeu mancunien cette saison et assure une stabilité dans l’entrejeu que n’avait pas forcément United la saison passée.

Entre début mars et fin mai, le technicien semblait avoir trouvé des pistes encourageantes. En 21 matchs officiels, il n’a perdu que trois fois : contre Chelsea, Arsenal et Tottenham. À l’issue d’une pré-saison très prometteuse, Manchester United a lancé sa saison. En six rencontres, les Red Devils sont invaincus et surtout très convaincants. La blessure de Paul Pogba va peut-être rebattre quelques cartes et déstabiliser quelque peu ses coéquipiers. Mais pour le moment, ils sont intraitables, portés par des titulaires brillants. Romelu Lukaku est inarrêtable tant en sélection (quatre buts en deux matchs) qu’en club (sept réalisations en autant de rencontres). Dans l’entrejeu, le duo Matić – Pogba contrôle et régule le jeu mancunien avec brio. Même sur les ailes, Martial et Rashford réalisent des performances notables. En difficulté défensivement l’an dernier, Mourinho a réglé la mire : les pensionnaires d’Old Trafford n’ont encaissé que deux buts seulement depuis le début de la saison.

Pour l’instant, tous les voyants sont au vert pour Manchester United. Avec le coach portugais à leur tête pour une deuxième saison consécutive, ils mettent toutes les chances de leur côté pour remporter un trophée majeur. Mourinho n’est jamais aussi fort que lors de sa deuxième année avec une équipe. La première, il juge, teste, voit ce qui ne va pas. La deuxième, il gagne.

Guardiola a trouvé la formule avec Manchester City

Cet été, le board citizen a sorti les gros billets. Le club a beaucoup dégraissé – départs de Ünal, Ntcham, Nolito, Kolarov, Fernando, Iheanacho, Nasri et Bony – mais a aussi recruté. Le talentueux Gabriel Jesus arrivé en janvier a eu le temps de prendre ses marques et a été rejoint par ses compatriotes Douglas, Ederson et Danilo. En difficulté sur les côtés l’an passé, Pep Guardiola a aussi voulu frapper un grand coup en faisant venir Kyle Walker et Benjamin Mendy pour plus de 110 millions d’€. Enfin, Bernardo Silva a aussi posé ses valises pour renforcer une attaque déjà bien garnie.

Samedi, Manchester City a étrillé Watford à l'extérieur grâce notamment à un excellent Kun Agüero. © Twitter Manchester City
Samedi, Manchester City a étrillé Watford à l’extérieur grâce notamment à un excellent Kun Agüero. © Twitter Manchester City

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la pléiade de stars du secteur offensif mancunien est en très grande forme. Cette semaine, Manchester City a marqué 15 buts en trois matchs face à Liverpool, Feyenoord et Watford. Comme United, les Skyblues ont remporté toutes leurs rencontres de ce début de saison à l’exception d’un nul à Everton. Kevin De Bruyne joue le rôle du parfait métronome, récoltant au passage les louanges de son coach, et multiplie les caviars pour ses attaquants. Ces derniers ne manquent pas de les mettre au fond puisque Gabriel Jesus et Agüero en sont respectivement à cinq et six buts avec City.

En forme, l’équipe de Pep Guardiola semble vraiment difficile à manœuvrer et l’ont parfaitement prouvé en championnat comme contre les Hollandais en Ligue des Champions. Pour l’instant, il leur manque encore – comme à United – un vrai match référence contre un cador anglais. City a bien battu Liverpool mais les Reds ont joué à dix pendant une mi-temps. Dans dix jours, ils se déplaceront à Chelsea pour la septième journée de Premier League. Le rendez-vous des Red Devils sera dans un mois contre Tottenham. Mais pour l’instant, s’ils restent sur leurs lancées, les deux clubs de Manchester semblent bien partis pour se disputer le titre en championnat. Difficile de voir une autre équipe rivaliser.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire