Manchester United, retour au premier plan pour les Red Devils ?

Manchester United, de retour sur le devant de la scène avec José Mourinho ? © Twitter Manchester United
Manchester United, de retour sur le devant de la scène avec José Mourinho ? © Twitter Manchester United

Le départ de Wayne Rooney de Manchester United cet été a sonné le glas d’une période compliquée pour les Red Devils, plus à la hauteur de leur histoire depuis quelques saisons. Mais les légendes ne meurent jamais. La page Alex Ferguson a été très compliquée à se tourner mais aujourd’hui, sous la houlette de José Mourinho, MU semble plus prêt que jamais à renouer avec son glorieux passé.

Ce n’était “que” l’Europa League, mais la victoire contre l’Ajax en mai dernier a permis à Manchester de remporter enfin un trophée majeur depuis son titre de champion d’Angleterre en 2012-2013. Entre temps, une FA Cup, une League Cup et deux Community Shield dont un anecdotique en 2013 contre Wigan disputé grâce à la victoire en Premier League. Avec un effectif complet, Mourinho a aujourd’hui toutes les cartes en main pour permettre à Manchester United de revenir sur le devant de la scène. Nationale et européenne.

Débuts en fanfare en Premier League

Après trois matchs, et en attendant la rencontre de West Bromwich Albion, les Red Devils sont déjà seuls en tête du championnat avec neuf points. Trois victoires incontestables et une réelle supériorité face à des équipes, certes inférieures, mais toujours difficiles à manœuvrer. Surtout, les coéquipiers de Paul Pogba ont affiché une vraie maîtrise et semblent encore avoir une marge de progression très intéressante. 4 – 0 contre West Ham, 4 – 0 contre Swansea et 2 – 0 face à Leicester, MU ne fait pas dans la dentelle et le prétendant au titre s’affiche déjà comme un candidat plus que sérieux.

Dans l’entrejeu, Paul Pogba rayonne et semble enfin avoir pris la mesure du costume qui lui avait été taillé lors de son arrivée en provenance de la Juventus il y a un an. Le milieu de terrain français déjà performant l’an passé en dépit des critiques a encore haussé son niveau de jeu. Aux côtés de Nemanja Matic, libéré du poids de certaines tâches défensives, Paul Pogba se montre plus décisif puisqu’il affiche déjà deux buts et une passe décisive en championnat sur ses fiches statistiques. En électron libre, l’ancien du Borussia Mkhytarian brille à la baguette et a déjà délivré cinq passes décisives en trois matchs seulement. Devant, Lukaku est bien le tueur annoncé et offre un point d’appui idéal devant pour les flèches Martial et Rashford, eux aussi en forme.

Au révélateur de la Ligue des Champions

Le tirage au sort de la C1 a été, une fois n’est pas coutume, très clément pour les Mancuniens qui ont été placés dans un groupe avec le Benfica Lisbonne, Bâle et le CSKA Moscou. Battus par le Real Madrid en Supercoupe d’Europe il y a trois semaines, les hommes de José Mourinho savent le chemin qu’il leur reste à parcourir pour retrouver le chemin vers des sommets européens qu’ils n’ont plus côtoyé depuis longtemps. Leur dernière finale en Ligue des Champions remonte à 2010 – 2011. Depuis, deux éliminations en phase de poules, une en 8e de finale et une autre en 1/4.

L’entraîneur portugais le sait bien, s’il sera évidemment attendu sur la scène nationale, ce sont bien les rencontres face aux cadors européens qui seront scrutées à la loupe afin de déterminer si Manchester a bien les épaules pour effectuer un retour au premier plan cette saison. Il faudra avant tout sortir d’un groupe plus que facile même si l’on sait que cela n’est pas gage de sûreté pour Manchester.

Des promesses mais pas de garanties

Mais avant cela, il faudra bien entendu valider les promesses entrevues ces dernières semaines. Car si les Mancuniens effectuent un début de saison parfait pour le moment, l’équilibre reste fragile. José Mourinho attend toujours l’arrivée d’un ailier droit, poste auquel il est pour le moment contraint d’aligner Juan Mata, auteur de prestations contrastées. Celles d’Anthony Martial, au contraire, sont plus que satisfaisantes mais avec l’attaquant français tout peut aller très vite, dans un sens comme dans l’autre.

D’autant plus qu’à Manchester United les certitudes peuvent parfois vite s’envoler. Il y a un an, les Mancuniens avaient aussi entamé leur saison par trois victoires consécutives avant de perdre pied. Les confrontations directes contre les autres gros clubs seront très attendues à commencer par celle contre Everton à la mi-septembre, une équipe qui a déjà posé problème à City notamment. Pour les plus gros poissons il faudra attendre puisque le premier vrai choc contre Liverpool ne sera pas avant le 14 octobre. D’ici là, tout pourrait déjà être remis en question ou, au contraire, les Red Devils auront déjà confirmé qu’ils ne sont pas là pour plaisanter.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire