Manchester United : la révolution a commencé

Louis Van Gaal, une révolution à Manchester United

Arrivé le 16 Juillet, seulement trois jours après la fin du mondial auquel il participait avec la sélection néerlandaise, Louis Van Gaal a déjà engagé la révolution à Manchester United ; sa révolution. Passé par l’Ajax d’Amsterdam, Barcelone et au Bayern Munich, l’ex-sélectionneur hollandais arrive en Angleterre avec une réputation d’entraîneur à forte poigne qui le précède. Après l’échec David Moyes, la maison mancunienne en avait besoin.

En quelques jours, le technicien hollandais a déjà posé sa patte sur l’équipe dont il veut se séparer de certains éléments. Ainsi, Fellaini, Chicharito, Nani, Kagawa, Young, Cleverley, Anderson, Zaha, Bebé ainsi que Powell ne feraient pas partie des plans de Van Gaal ; cependant, si certains ont déjà plié bagage, tous ne devraient pas partir à l’instar d’un Cleverley qui pourrait avoir les qualités requises pour s’imposer dans l’entrejeu. Celui qui se présente comme un grand ambitieux aura fort à faire dans un club qui, en à peine une saison, semble déjà avoir perdu de sa superbe après le départ de Sir Alex Ferguson. À Manchester United, le nouveau technicien arrive avec ses méthodes mais surtout sa forte personnalité dont il n’a pas tardé à faire preuve. Ainsi, avant même de poser ses valises en Angleterre, il a fait part d’une première exigence à savoir de nouvelles pelouses pour les terrains d’entraînement et la plantation d’arbres afin de les protéger du vent. Une demande pas si anodine que ça.

Dans cette vidéo qui peut prêter à sourire, l’entraîneur mancunien explique à Wayne Rooney – 4ème meilleur buteur de l’histoire de la Premier League (depuis 1992) avec 173 réalisations – comment marquer un but. Une anecdote amusante ? Pas vraiment. En effet, la saison passée, Manchester United affichait une précision de tirs de seulement 46%, soit à peine plus que des équipes comme Sochaux ou Valenciennes. Les Pays-Bas, lors du mondial, affichent eux un taux de précision de 59%. De la rigueur, c’est ce qu’il manquait cruellement l’an passé aux joueurs de United à qui Louis Van Gaal a décidé de laisser leur chance lors des matchs de préparation. Les Glazer, propriétaires du club, avaient promis à David Moyes une grosse enveloppe lors du mercato hivernal durant lequel seul Juan Mata était arrivé en provenance de Chelsea. Pour la fin de la période des transferts, Van Gaal disposera de pas moins de 100 millions d’€, lui qui, selon The Sun, a fait savoir à sa direction qu’il souhaiterait pouvoir compter sur cinq nouvelles recrues.

Louis Van Gaal et son adjoint Ryan Giggs

Cependant, au vu des matchs de ses protégés le coach néerlandais pourrait revoir ses plans. Après un premier carton face au Los Angeles Galaxy (7 – 0), les Red Devils sont venus à bout de la Roma grâce à un réalisme sans faille et deux buts extraordinaires signés Wayne Rooney et Juan Mata. Dans son tout nouveau système en 3-5-2, Manchester United convainc pour l’instant. Encore un peu juste, Luke Shaw va probablement avoir une grande responsabilité puisqu’avec les départs de Büttner et Evra, il ne devrait pas avoir de réelle concurrence sur le flanc gauche alors que la seconde recrue, Ander Herrera, récite déjà ses gammes au milieu de terrain. Sans compétition européenne à disputer cette saison, Louis Van Gaal et Manchester United devraient donc avoir tout le loisir de se consacrer au championnat, une première depuis 1990. Il faut changer, Van Gaal le sait, la révolution peut commencer.

© The Times / Rantsports

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire