La marche est trop haute pour l’OM

628x471

Les supporters marseillais ne se faisaient sans doute pas beaucoup d’illusions. Ce matin, ils sont désabusés. La démonstration des Allemands de Dortmund hier face aux Olympiens (3-0) rappelle que le chemin est encore long pour se hisser au niveau du club que l’OM avait pris pour modèle à la fin des années 2000. Dépassés, les joueurs d’Elie Baup ont souffert la comparaison, sans jamais mettre en péril la défense allemande. De l’autre côté, le Borussia a multiplié les situations. Un contre conclu par Lewandowski, un coup-franc de Reus mal apprécié par Mandanda et un penalty de Lewandowski figurent sur l’addition. 3-0, circulez, il n’y a rien à voir.

Bon dernier de son groupe, l’OM est donc bien mal parti pour se qualifier pour les huitièmes de finales de la plus prestigieuse des compétitions. Comme l’année dernière, et à l’inverse du PSG, Marseille ne semble pas avoir le niveau pour bien figurer sur la scène européenne.

Déjà éliminé ?

Et comme l’année dernière, sa campagne européenne est partie pour se terminer début décembre. Tout n’est pas perdu mais il faudra réaliser un quasi-sans faute pour se qualifier. Même pour l’Europa League, cela s’annonce pour le moins compliqué. À moins que l’OM ne gagne ses deux matchs face à Naples.

628x471

Alors oui l’OM n’a pas été gâté par le tirage au sort, oui l’OM n’a pas le budget illimité des Parisiens mais la Ligue 1 a besoin de voir ses représentant briller. Le recrutement estival semblait plutôt judicieux en début de saison lorsque Payet affolait les compteurs en même temps qu’Imbula se révélait au grand jour. Malheureusement, quelques matchs plus tard, ce groupe montre ses carences.

Derrière Gignac à la pointe de l’attaque, c’est le désert. Jordan Ayew n’est pas assez appliqué alors que Khalifa est encore trop discret à l’heure actuelle. Payet n’est plus que l’ombre de lui même et Imbula et Mendy doivent encore s’aguerrir pour espérer bien figurer à ce niveau. Au final, cette équipe manque cruellement de caractère et de densité pour rivaliser avec les gros du continent.

Déjà en Ligue 1, l’OM n’impressionne pas. S’il est auteur d’un bon début de saison, il ne marche pas sur ses adversaires et manque de solutions collective. Souvent, il s’en remet à Gignac ou Valbuena pour débloquer la situation. En Champions League, cela ne passe pas.

1 Comment

  1. Marseille veut ressembler à Dortmund !!! C’est une
    riche idée on peut voir aujourd’hui tous se qu’il reste à accomplir tant au
    niveau du jeu, qu’au niveau de l’ambiance dans le stade !!

    Bon courage à Mr Labrune, s’il arrive déjà à ressembler à Dortmund
    à 60% on pourra parler d’une présidence extrêmement réussie !!

Laisser un commentaire