Paul Bohec

Pour cette nouvelle saison 2015 – 2016, nous souhaitions marquer le coup en proposant un contenu exclusif et inédit : à savoir la tenue d’un classement hebdomadaire et annuel des meilleurs jeunes de la saison.

Ce classement sera disponible à chaque début de semaine et prendra en compte les prestations des jeunes joueurs de la scène européenne afin d’établir une note sur 10. Il s’appuiera sur différents critères qui nous permettront chaque semaine de dresser une liste des dix meilleurs jeunes de la semaine. Afin d’être sélectionnables, les joueurs doivent évoluer dans un championnat européen et être né en 1992 ou après. Les classements hebdomadaires s’additionneront pour faire place à un classement mensuel et annuel (ici) pour déterminer qui sera le meilleur jeune de la saison 2015 – 2016. Découvrez notre premier classement ci-contre.

Le classement du 21 au 28 Septembre 2015 :

Erik Lamela (23 ans, Tottenham, ARG.) > 8. Une passe décisive et un but mais surtout une activité de tous les instants, l’argentin des Spurs a livré une prestation XXL contre des Citizens complètement débordés. Irrégulier, Lamela n’en reste pas moins capable de surnager et faire plier les meilleures équipes.

Borja González (23 ans, Eibar, ESP.) > 8. Deux matchs, trois réalisations, prêté par l’Atlético Madrid, Borja González a surnagé cette semaine à Eibar même si ses buts n’ont pas permis à son équipe de faire mieux que deux nuls contre le Celta Vigo et Levante.

Kevin Volland (23 ans, Hoffenheim, ALL.) > 8. Deux buts, dont un sur pénalty, et une passe décisive pour le français Jonathan Schmid, Kevin Volland a été l’un des grands artisans de la victoire du TSG face à Augsburg.

Alphonse Areola (22 ans, Villarreal, FRA.) > 8. Premier gardien à faire partie de notre top de la semaine, Alphonse Areola a largement mérité sa nomination après ses rayonnantes performances face à Malaga et surtout contre l’Atlético Madrid qui lui ont permis de garder sa cage inviolée les deux fois en ayant multiplié les arrêts.

Kingsley Coman (19 ans, Bayern Munich, FRA.) > 7. S’il s’est contenté de rester sur le banc contre Wolfsbourg, le jeune français était titulaire contre Mainz. Passeur décisif pour Lewandowski, il a aussi marqué pour la deuxième fois sous le maillot bavarois, des débuts plus que prometteurs.

Eric Dier (21 ans, Tottenham, ANG.) > 7. À l’instar de son coéquipier, Eric Dier a rayonné dans l’entrejeu de Tottenham, s’offrant même son deuxième but de la saison et a contribué à l’extinction du milieu de City.

Anthony Martial (19 ans, Manchester United, FRA.) > 7. Remplaçant en Coupe face à Ipswich Town, Anthony Martial a pourtant réussi à marquer dans les arrêts de jeu après être entré sur la pelouse. Trois jours plus tard, il était de nouveau décisif face à Sunderland en délivrant une passe décisive. Toujours remuant, Anthony Martial est déjà indispensable sur le front de l’attaque mancunienne.

Mohamed Salah (23 ans, AS Roma, EGY.) > 7. L’égyptien, fraîchement arrivé de la Roma, s’est rapidement imposé chez les Gialorossi. Ces derniers se sont inclinés face à la Sampdoria malgré une réalisation de l’ancien de la Viola. Contre Carpi, trois jours plus tard, l’ailier a récidivé lors de la large victoire des hommes de Rudi Garcia.

Lucas Digne (22 ans, AS Roma, FRA.) > 7. L’ancien parisien a retrouvé son ancien coach… et du temps de jeu. Titulaire à la Roma, il a été l’un des seuls à ne pas avoir déçu contre Gênes. Il a surtout livré une prestation XXL contre Carpi, à l’instar de Salah, en marquant un but et en offrant une passe décisive à Kostas Manolas.

Eric Bailly (21 ans, Villarreal, CIV.) > 7. Si Villarreal peut remercier Alphonse Areola, le sous-marin jaune peut aussi compter sur un autre jeune qui s’est mis en valeur. Eric Bailly forme avec Victor Ruiz la charnière centrale la plus solide de Liga après celles du Real Madrid et de Barcelone. Impressionnant, l’ivoirien fait preuve depuis le début de saison d’un énorme potentiel.