Meilleurs jeunes de la semaine

Anwar El-Ghazi, meilleur jeune de la semaine

Pour cette nouvelle saison 2015 – 2016, nous souhaitions marquer le coup en proposant un contenu exclusif et inédit : à savoir la tenue d’un classement hebdomadaire et annuel des meilleurs jeunes de la saison.

Ce classement sera disponible à chaque début de semaine et prendra en compte les prestations des jeunes joueurs de la scène européenne afin d’établir une note sur 10. Il s’appuiera sur différents critères qui nous permettront chaque semaine de dresser une liste des dix meilleurs jeunes de la semaine. Afin d’être sélectionnables, les joueurs doivent évoluer dans un championnat européen et être né en 1992 ou après. Les classements hebdomadaires s’additionneront pour faire place à un classement mensuel et annuel (ici) pour déterminer qui sera le meilleur jeune de la saison 2015 – 2016. Découvrez notre premier classement ci-contre.

Le classement du 10 au 16 Août 2015 :

Anwar El-Ghazi (20 ans, Ajax, MAR.) > 9.  Titulaire à 23 reprises l’an passé, Anwar El-Ghazi était déjà annoncé comme la prochaine pépite à éclore en Eredivisie. Après un premier doublé contre l’AZ Alkmaar, l’attaquant de l’Ajax a réédité sa performance contre Willem. Un talent à suivre cette saison.

Romelu Lukaku (22 ans, Everton, BEL.) > 9. Le grand avant-centre belge ne fait pas parler de lui pour la première fois mais il a décidé de démarrer cette saison de meilleure façon que la précédente. Dans tous les bons coups contre Southampton, le belge a inscrit un doublé mais a surtout énormément pesé sur la défense des Saints.

Ross Barkley (21 ans, Everton, ANG.) > 8. À l’instar de son coéquipier, Ross Barkley a été impressionnant contre Southampton. Grande promesse du football anglais, le milieu de terrain a livré une grosse prestation avec un but et une passe à son actif. Il a surtout été admirable dans l’animation offensive et la conservation du ballon.

Nathan Redmond (21 ans, Norwich, ANG.) > 8. 4 passes clés, autant de dribbles réussis, et un but, le bilan de Nathan Redmond, au sortir du match contre Sunderland, est plus que positif. Le jeune anglais, qui sortait d’une saison aboutie en Championship, retrouve la Premier League qu’il avait quitté avec les Canaris de la meilleure des manières.

Jonathan Tah (19 ans, Bayer Leverkusen, ALL.) > 8. Transféré cet été de Hambourg au Bayer, Jonathan Tah a réussi ses débuts sous ses nouvelles couleurs. Impressionnant, le très jeune défenseur central a su s’imposer physiquement face aux joueurs d’Hoffenheim mais a également fait preuve d’une rare qualité technique pour un si jeune joueur à son poste. 

Alassane Pléa (22 ans, Nice, FRA.) > 8. Face à Troyes, Alassane Pléa a été un véritable poison. Aux côtés de Valère Germain et Hatem Ben Arfa, l’ancien lyonnais rayonne et se montre décisif. Auteur d’un but et d’une passe décisive, il a aussi provoqué un pénalty qui a permis à l’OGC Nice d’égaliser rapidement après l’ouverture du score de l’ESTAC.

Vincent Aboubakar (23 ans, Porto, CAM.) > 8. De Lorient à Porto, la marche était trop haute pour Vincent Aboubakar l’an passé, surtout quand on a un concurrent tel que Jackson Martinez. Titulaire lors de la première journée de Liga NOS, le camerounais a marqué un doublé : soit déjà la moitié de son total de la saison dernière.

Hamari Traoré (23 ans, Reims, MAL.) > 8. Il n’aura pas été seulement celui qui a enfoncé l’OM dans la crise. Le nouveau latéral droit rémois, intenable contre Marseille, s’affirme comme l’une des bonnes pioches de l’été. Avec le repositionnement de Mandi dans l’axe de la défense, Hamari Traoré a livré deux prestations de haute facture. Contre l’OM, il a été l’auteur d’un très beau but mais a aussi parfaitement su limiter les offensives dans son couloir. 

Jonjo Shelvey (23 ans, Swansea, ANG.) > 7. Malgré ses airs de faux-vieux, Jonjo Shelvey n’a que 23 ans mais ne manque pour autant pas d’expérience. À Swansea depuis deux saisons déjà, il s’est imposé comme l’un des meilleurs joueurs dans l’entrejeu des Swans. Véritable organisateur au milieu de terrain, il a pleinement pris part à la démonstration des siens face à Newcastle. 87% de passes réussies, au four et au moulin, il aura même délivré une passe décisive. Patron.

Nelson Semedo (21 ans, Benfica, POR.) > 7. Si Benfica a remporté une large victoire ce week-end, elle aura mis du temps à se dessiner, la faute à un déchet technique inhabituel et un jeu bien trop brouillon. Pourtant, le jeune latéral des Aigles, qui ne disputait que son second match avec l’équipe première, s’est mis en évidence par son activité dans son couloir droit. L’entrée de Victor Andrade, décisive, l’a même libéré offensivement, et il s’est permis de marquer le quatrième but de son équipe après une magnifique combinaison.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire